Nouvel espace techno au Séminaire

Le Séminaire de Sherbrooke a inauguré de nouveaux... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Le Séminaire de Sherbrooke a inauguré de nouveaux espaces collaboratifs, lundi. On aperçoit une partie de l'équipe de l'institution dans le local : Caroline Champeau, rectrice et directrice générale, Isabelle Chaîné, directrice adjointe au deuxième cycle, Félix Arguin, enseignant, Louise Cloutier, directrice adjointe au premier cycle, Guillaume Laporte, enseignant et Isabelle Auger, enseignante.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Séminaire de Sherbrooke a un nouveau local techno-collaboratif qui vise à stimuler la créativité des élèves et la collaboration entre eux. L'endroit, baptisé l'Espace, permet d'accueillir deux groupes à la fois.

Il pourra servir dans différentes matières, et ce, aux élèves de la première à la cinquième secondaire.Il servira entre autres aux cours de robotique et aux projets qui y sont liés, aux arts numériques et aux cours d'anglais, entre autres.

Enseignant en robotique et en anglais, Guillaume Laporte voit déjà les multiples possibilités qui s'offrira à lui, notamment de tourner des vidéos qui pourront être diffusés sur le web, avec l'écran vert qui permettra de faire du tournage.

Les espaces permettront aussi aux équipes de robotique de plancher sur leurs différents projets. «C'est le rêve! Le défi sera d'avoir une grille-horaire qui va satisfaire tout le monde, lance-t-il en prédisant beaucoup d'intérêt pour le nouveau local. C'est un projet de longue date, ça fait quatre ans qu'on en parlait.»

«Manque criant d'outils technologiques»

L'institution privée comptait déjà un local semblable, mais à plus petite échelle. Une troisième phase est également prévue, soit de réaménager avec la même philosophie les espaces des élèves de première secondaire.

«Dans une configuration de salle de classe classique, il existe, en général, un manque criant d'outils technologiques facilitant le partage d'informations et la dynamique de collaboration entre les élèves. Dans l'environnement scolaire actuel, les portables, les téléphones intelligents et les tablettes jouent un rôle crucial pour la productivité. Il est donc logique que l'équipement de la classe soit suffisamment avancé pour pouvoir intégrer ces appareils. L'Espace donnera la possibilité aux élèves d'afficher l'écran de leur ordinateur sur un moniteur partagé avec rapidité et facilité. Ils pourront faire du matériel de création numérique, de la robotique, des enregistrements audio, de la création 3D et j'en passe», note la rectrice-directrice générale du Séminaire de Sherbrooke, Caroline Champeau.

«Le Séminaire a toujours été soucieux de suivre le courant du marché du travail. On est confronté au fait que les élèves sont nés avec le numérique dans les mains», souligne Mme Champeau.

Le projet a nécessité des investissements d'environ 150000 $, pour lequel la Fondation du Séminaire de Sherbrooke a donné un coup de pouce financier. Les élèves de la première à la cinquième secondaire travaillent avec des i-Pad en classe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer