Une poussée d'adrénaline du haut des airs pour une bonne cause

Jeudi matin, Bruno Vachon, conseiller municipal et président d'honneur... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Jeudi matin, Bruno Vachon, conseiller municipal et président d'honneur de l'événement « Du haut d'un toit... pour donner un toit », a descendu en décalade le bâtiment de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Maison Oxygène Estrie est à bout de souffle : depuis 2011, cette ressource d'hébergement pour pères avec enfants située à Sherbrooke ne survit que grâce aux dons de la population et aux activités de financement organisées par le Club de Progrès de Sherbrooke.

Credit : Spectre Media : Marie-Lou BélandJournaliste :... (Spectre Média : Marie-Lou Béla) - image 1.0

Agrandir

Credit : Spectre Media : Marie-Lou BélandJournaliste : CatherineSur la photo : Bruno Vachon, président d'honneur de l'événement et conseiller municipal du district des Châteaux-d' Eau

Spectre Média : Marie-Lou Béla

Voilà pourquoi la sixième édition de l'événement «Du haut d'un toit... pour donner un toit», qui se tiendra le 15 octobre prochain, est particulièrement précieuse pour l'organisme. Lors de cette activité-bénéfice haute en adrénaline, 35 personnes auront la chance de prendre part à une descente en décalade à partir du toit de l'édifice de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, à condition de s'engager à amasser 1000 $ chacun. 

Un total de 35000 $ devrait ainsi être collecté pour supporter la mission de la Maison Oxygène Estrie, qui est d'aider les pères et enfants de la région en situation de détresse.

«Lorsque l'on m'a demandé d'être le président d'honneur d'une activité de financement au profit de la Maison Oxygène Estrie, je n'ai pas hésité une seconde», a souligné Bruno Vachon, conseiller municipal de la Ville de Sherbrooke et président de Décoration King.

«Étant père de cinq enfants, je ne peux m'imaginer être séparé d'eux, et encore moins si je traversais une période difficile dans ma vie. Les enfants ont besoin de leurs deux parents pour leur bon développement. La Maison Oxygène Estrie permet cela.»

Bruno Vachon... - image 2.0

Agrandir

Bruno Vachon

Cri d'alarme

L'organisme a profité du point de presse annonçant l'événement jeudi pour réitérer son cri d'alarme lancé en février dernier, lorsque la Maison Oxygène Estrie avait failli fermer ses portes, faute de financement. Heureusement, la population avait répondu généreusement à l'appel à l'aide de la maison d'hébergement, lui permettant de poursuivre les séjours des familles hébergées et d'en accueillir de nouvelles.

«Le délai obtenu par cette générosité devait permettre à l'organisme de survivre jusqu'à la réception d'une aide gouvernementale. Cependant, je ne vous apprends rien en vous disant que le chemin est long et ardu. L'aide tarde à venir...», a déclaré Marie-Thérèse Racicot, membre fondatrice de la Maison Oxygène Estrie.

«Nous souhaitons sincèrement que la Décalade 2016 et l'appel aux dons pour la Maison Oxygène Estrie pourront permettre d'attendre l'aide gouvernementale tant souhaitée par l'organisme», a quant à lui mentionné le président du la maison d'hébergement, Norman Jacques.

Les personnes intéressées à s'inscrire comme décaladeur ou à faire un don pour la Maison Oxygène Estrie peuvent le faire sur le clubprogressherbrooke.com ou au 819 791-4142, poste 230.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer