Mi-Vallon : un phasage des feux de circulation a suffi

La Ville ne prolongera pas les voies du... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La Ville ne prolongera pas les voies du virage du boulevard Bourque qui mènent au boulevard Mi-Vallon, tel qu'il avait été prévu. Un phasage différent des feux de circulation a suffi à régulariser la fluidité de la circulation.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Il ne sera finalement pas nécessaire de prolonger les voies de virage du boulevard Bourque qui mènent au boulevard Mi-Vallon. En 2014, 155 000 $ avaient été prévus pour effectuer ces travaux qui visaient une meilleure fluidité. Un phasage différent des feux de circulation a finalement suffi.

Il était d'abord prévu de rallonger la voie de virage à droite vers le boulevard Mi-Vallon pour les automobilistes arrivant de l'est. Le trafic y était tellement important que les voitures désirant tourner s'accumulaient dans la voie qui permettait d'aller tout droit.

Aux communications de la Ville, on confirme que l'idée de prolonger les voies de virage est sur la glace et qu'un meilleur phasage répond pour le moment aux besoins tout en permettant des économies importantes.

Une certaine confusion

Par ailleurs, la modification du phasage à cette intersection, en juin, a entraîné des changements dans la signalisation. Ceux-ci provoqueraient une certaine confusion, selon un citoyen qui refuse d'être identifié. Si la Ville rapporte que les problèmes de fluidité ont été réglés, le citoyen déplore que la voie de droite du boulevard Mi-Vallon, en direction nord, ne permette désormais que le virage à droite.

Malgré les nouveaux panneaux installés, les automobilistes continueraient d'utiliser la voie de droite pour s'engager tout droit sur le boulevard Mi-Vallon, vers l'école de la Maisonnée. Il y aurait donc risque de collision avec ceux qui respectent la signalisation.

Le citoyen en question a déposé une plainte à la Ville.

À la Ville de Sherbrooke, on rétorque que cette modification permet de donner la priorité « aux mouvements les plus forts à l'intersection ».

Puisqu'une majorité d'automobilistes tourne à droite sur le boulevard Bourque à cet endroit, il a été déterminé qu'il fallait leur laisser le champ libre.

« Nous essayons de répartir équitablement le flot de circulation dans chacune des voies selon le nombre de voies. Il y a une signalisation au sol et une signalisation latérale », explique-t-on au service des communications.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer