Un bioréacteur de 1,5 M $ au Centre de recherche d'Agriculture Canada

Un nouveau bioréacteur au coût de 1,5 M $ sera installé au Centre de recherche... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un nouveau bioréacteur au coût de 1,5 M $ sera installé au Centre de recherche et de développement d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (ACC) dans le but de réduire, voire éliminer, l'impact environnemental de la production laitière et porcine au Canada.

Contrairement aux autres bioréacteurs qui fonctionnent à des températures plus élevées, celui du Centre de recherche de Lennoxville a été conçu de façon à répondre aux conditions climatiques canadiennes. Celui-ci pourra en effet transformer les matières organiques à des températures variant entre 5 et 25 degrés Celsius, réduisant du même coup les émissions de gaz à effet de serre (GES), tout en nécessitant moins d'énergie.

Ce procédé, unique au Canada, a été développé au Centre de recherche de Sherbrooke par l'équipe du chercheur Daniel Massé, afin de servir de vitrine technologique aux producteurs laitiers et porcins du Canada.

L'un des objectifs visés par l'acquisition de ce bioréacteur est de permettre, à terme, aux producteurs laitiers et porcins de pouvoir exploiter leur entreprise agricole sans impact pour l'environnement, a indiqué le directeur général du Centre, Denis Petitclerc.

«On veut développer des technologies qui vont permettre à des productions intensives, comme le lait et le porc, d'être rentables, tout en étant respectueuses de la santé et du bien-être des animaux, mais avec une vision à long terme que ces productions vont avoir un impact environnemental minime, sinon nul, sur l'environnement. L'investissement qu'on annonce aujourd'hui est l'un des maillons dans la chaîne des technologies qu'on développe pour en arriver à cette vision ultime d'avoir une empreinte minimale sur l'environnement tout en produisant des aliments ou du lait d'une façon rentable et durable.»

L'annonce de cet investissement a été faite jeudi matin par la ministre du Développement international et de la Francophonie et députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau, en compagnie du secrétaire parlementaire du ministère de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et député de La Prairie, Jean-Claude Poissant.

Cet investissement fait partie de l'enveloppe de 37,6 M $ annoncée lors du dernier budget fédéral dans le but de moderniser les centres de recherche en agriculture à travers le Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer