Ancien Provigo: le CIUSSS-CHUS «fait un pas de recul»

La direction du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux... (Capture d'écran Google map)

Agrandir

Capture d'écran Google map

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La direction du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS de l'Estrie-CHUS) ne sait pas encore ce qu'elle fera de l'ancien magasin Provigo situé au coin des rues Belvédère Sud et McManamy.

La grande fusion dans le monde médical estrien qui a donné naissance au CIUSSS de l'Estrie-CHUS commande qu'on se penche sur l'utilisation des infrastructures de ce nouveau et vaste réseau, mentionne la porte-parole Annie-André Émond.

« Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS est locataire ou propriétaire d'une centaine d'immeubles. Nous devons analyser l'utilisation que nous en faisons », commente-t-elle.

« Nous avons toujours des projets pour cet immeuble, mais nous sommes en train d'analyser ce que nous pouvons en faire. Nous prenons un pas de recul dans ce dossier. »

C'est à l'automne 2014 que l'édifice de l'ancien Provigo, situé au 1095 de la rue Belvédère Sud, tout juste en face du Centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) d'Youville, avait été acheté. L'ancien CSSS-IUGS avait besoin d'espace depuis quelques années.

Mme Émond ajoute que le CIUSSS de l'Estrie-CHUS n'a pas fixé de date butoir pour arrêter une décision. On veut se décider assez rapidement, ajoute-t-elle. « Nous sommes conscients que l'immeuble ne donne pas un très beau coup d'oeil. Il y aura des travaux à faire. »

« L'immeuble avait été acheté pour offrir des services à la population. »

Un locataire occupe toujours un des logements aux étages. La plupart ont quitté les logements à la fin juin.

Le bâtiment a été construit en 1954 et a appartenu au Groupe Gaudette. La propriété comprend un terrain de 74 000 pieds carrés et un immeuble d'une superficie de 27 000 pieds carrés.

En avril 2015, on apprenait que le groupe de médecine de famille (GMF) des Grandes-Fourches allait y déménager, ce qui ne s'est pas concrétisé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer