Les projets aux Terrasses du golf inquiètent encore

Des sujets abordés par les quelque 125 citoyens... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Des sujets abordés par les quelque 125 citoyens présents à la consultation publique sur la refonte du règlement de zonage et de lotissement mercredi, les Terrasses du golf et le développement immobilier ont retenu l'attention, notamment par les interventions du promoteur Denis Custeau.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les Terrasses du golf et les exigences envers les promoteurs immobiliers ont retenu l'attention de la cinquième de six consultations publiques sur la refonte de zonage et de lotissement de la Ville de Sherbrooke. Ils étaient environ 125 à s'être entassés au bureau de l'arrondissement de Jacques-Cartier mercredi.

Michelle Lepage s'est interrogée à savoir si le concept de projet intégré, comme c'est le cas aux Terrases du golf, pouvait être modifié dans la refonte règlementaire. L'urbaniste Lise Dubord a répondu par la négative. « Aux Terrasses du golf, nous avons copié intégralement le règlement actuel puisqu'il y a des démarches devant la cour. Nous ne nous sommes pas permis de faire des changements. »

Rappelons que le promoteur Michel Dutil souhaitait construire deux immeubles de six étages et de 34 logements à côté des tours de 11 étages et de 45 condos déjà existantes aux Terrasses du golf. Les propriétaires des condos se sont opposés au projet, plaidant pour le respect du projet intégré, qui prévoyait plutôt deux autres tours de 11 étages.

Michael Howard, directeur par intérim du service de la planification urbaine et du développement durable, a mentionné que la majorité des propriétaires devraient être en accord pour qu'un projet intégré soit modifié.

Raymond Robitaille avait lui aussi des inquiétudes, citant une longue liste de terrains de golf de partout au Québec ayant été vendus à des promoteurs qui souhaitaient y faire du développement immobilier. « Que prévoient nos élus à Sherbrooke advenant la volonté des promoteurs ayant des visées sur le Club de golf de Sherbrooke? »

« Il s'agit d'une zone où nous ne permettons que le golf. Tout autre projet demanderait un changement de zonage, donc une consultation publique », a précisé Lise Dubord.

Plaidoyer en faveur des promoteurs

Le promoteur Denis Custeau y est quant à lui allé de doléances à propos de changements qui compliquent la vie des promoteurs. « Il n'y a que 50 % de la population à Sherbrooke qui est propriétaire. C'est peu, alors nous aimerions rendre les propriétés plus abordables. Il y a toutefois des mesures qui ont des impacts directs sur le coût des terrains. Par exemple, nous devons payer une taxe de 10 % pour les terrains à redévelopper. Donc si nous achetons des propriétés et que nous les démolissons pour en construire d'autres, il faut payer la taxe. J'ai acheté neuf maisons sur la rue Duvernay et il m'a coûté plus de 100 000 $ pour les démolir. Il faut cesser d'augmenter le fardeau entre les mains des promoteurs et des constructeurs. »

M. Custeau a aussi plaidé pour que les permis d'aménagement de sites soient délivrés plus rapidement pour permettre de préparer les terrains à la construction. « Lorsqu'on perd un mois dans une saison, il faut parfois reporter le projet d'une année. »

Enfin, le promoteur a déploré que seul le dernier usage des bâtiments libres ait été reconduit. « S'il y avait autrefois cinq usages, on en a coupé quatre pour ne retenir que le dernier, ce qui rend difficile le recyclage des bâtiments. Il faudrait assouplir le normatif. Il faudrait aussi permettre d'adapter les rues à la topographie plutôt que de les faire planches. Quand on a des terrains plus bas que la rue, il faut abattre plus d'arbres pour les développer. »

La dernière consultation se tient ce soir à 19 h à la salle communautaire Amédée-Beaudoin de Lennoxville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer