«Un nouvel élan» pour Sherbrooke Citoyen

«Ça nous donne un nouvel élan, confirme la... (Archives, La Tribune)

Agrandir

«Ça nous donne un nouvel élan, confirme la porte-parole de Sherbrooke Citoyen, Évelyne Beaudin.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Fondé le 6 mars dernier, le parti Sherbrooke Citoyen a été reconnu officiellement comme tel par le Directeur général des électionsdu Québec (DGEQ) vendredi.

«Conformément à la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités, nous accordons l'autorisation pour le territoire de la ville de Sherbrooke au parti Sherbrooke Citoyen en date du 20 mai 2016», a mentionné le DGEQ dans une lettre après l'étude des noms des plus de 100 membres requis pour constituer un parti politique.

C'est donc dire que Sherbrooke Citoyen peut dorénavant recueillir des dons, mais surtout engendrer des dépenses pour promouvoir son éventuel programme électoral, lui qui souhaite faire contrepoids au Renouveau sherbrookois lors des élections municipales de 2017.

«Ça nous donne un nouvel élan, confirme la porte-parole de Sherbrooke Citoyen, Évelyne Beaudin. Au conseil exécutif, on se réjouit tous, parce qu'on était un peu bloqué. On ne pouvait faire aucune dépense tant qu'on n'avait pas cette autorisation. On n'a pas voulu attendre d'avoir toutes les autorisations officielles avant de se préparer parce qu'on savait qu'il y avait beaucoup de travail à faire. Mais c'est maintenant officiel : on s'est conformé à ce qui était demandé et on existe.»

Au cours des prochaines semaines, Sherbrooke Citoyen compte notamment investir dans la création d'un logo et d'un site web, tout en continuant de réfléchir au programme qu'il souhaite présenter aux Sherbrookois l'an prochain.

«On a déjà commencé à réfléchir au processus qui va mener à l'adoption du programme électoral et à ce qui va nous guider en tant que parti, mais on veut compter sur la participation du plus de membres possible pour le faire et pas seulement se mettre à trois pour tracer les grandes lignes et les faire adopter ensuite comme ça se fait couramment. Maintenant, comment peut-on y arriver? On va voir comment on peut innover pour y arriver et inclure les membres le plus possible en amont pour que le programme soit construit par eux», mentionne Mme Beaudin, qui tient à souligner que le parti est toujours ouvert aux personnes intéressées par la participation citoyenne.

Un programme électoral final devrait être défini au cours des prochains mois.

«On a du temps pour se bâtir un programme électoral à notre goût et garder les gens intéressés par ce qui se fait au municipal. En débattant, on va avoir les meilleures idées possible», résume-t-elle.

Rappelons qu'en plus d'Évelyne Beaudin, le comité exécutif du parti est constitué de Raymond Gaudreault, Denis Demers, Caroline McDonald, Michael Jacques, Rocio Galvan et Marilyne Fontaine.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer