Bientôt un seul règlement de zonage

Quatorze ans après le regroupement municipal de 2002,... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Quatorze ans après le regroupement municipal de 2002, la Ville de Sherbrooke entreprend une ultime étape pour se doter d'un seul règlement de zonage et de lotissement qui viendra encadrer le développement sur l'ensemble de son territoire.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(SHERBROOKE) Quatorze ans après le regroupement municipal de 2002, la Ville de Sherbrooke entreprend une ultime étape pour se doter d'un seul règlement de zonage et de lotissement qui viendra encadrer le développement sur l'ensemble de son territoire.

« Si on constate à quel point maintenant c'est archaïque de fonctionner avec dix anciens règlements, combien c'est démobilisant, inefficace et contreproductif, et combien on se retrouve avec plein d'iniquités [...]. Cela vient faire la preuve qu'il faut se doter de ce règlement-là qui va venir harmoniser et actualiser notre règlementation une fois pour toutes. C'est une nouvelle étape et une nouvelle ère qui commence », a lancé la présidente du comité consultatif d'urbanisme, Nicole Bergeron.

Ce projet de règlement constitue la suite nécessaire du schéma d'aménagement et de développement révisé adopté par la Ville de Sherbrooke en novembre 2014.

Il a été soumis à la consultation publique une première fois au printemps 2015, avant d'être annulé et retravaillé pour tenir compte de quelque 400 demandes ou commentaires formulés par des citoyens, des promoteurs et des groupes d'intérêts.

Le président du comité exécutif, Serge Paquin, a fait valoir lors de la séance du conseil municipal lundi soir que 60 pour cent de ces demandes ont été accueillies dans la nouvelle mouture du règlement qui porte le numéro 1200 et qui fait 2000 pages dans sa version papier.

« On a bien fait les choses, renchérit Mme Bergeron, en se disant confiante que cette fois-ci sera la bonne. Les 400 demandes, on les a traitées. On a été à l'écoute des gens et on est retournés à la table à dessin. Ça devrait correspondre aux attentes de nos citoyens. »

Des leçons

La Ville a aussi tiré des leçons de la première tentative ratée d'adopter son nouveau plan d'urbanisme et ses règlements de zonage en 2007. La proposition avait été rejetée par référendum, rappelons-le, constituant l'un des rares revers de l'administration du maire Jean Perrault.

« C'est le même processus qu'en 2007, c'est encadré par la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme et on va s'y référer, avec des consultations et la possibilité justement de s'y opposer et d'aller en référendum, explique Mme Bergeron. Mais on est pas mal certain que cette fois-ci on va avoir tellement bien fait les choses que les gens vont avoir envie de l'adopter et de se simplifier la vie. »

« Il faut comprendre aussi que le 1200, ce n'est pas une camisole de force. Ça été un exercice colossal, mais ça va continuer d'évoluer et ce sera toujours possible - comme c'était possible avant en faisant des demandes de modification au règlement de zonage - de changer des choses et de bonifier. Mais je pense que comme Ville on est dû pour cette deuxième tentative à l'adoption de ce fameux règlement. »

L'étape de la consultation publique commence aujourd'hui avec la mise en ligne d'un site web, realisonssherbrooke.ca, où le projet est détaillé et où une carte interactive aidera les citoyens à visualiser les répercussions de ce règlement sur leur propriété.

Six séances de consultations sont également prévues du 31 mai au 16 juin, dans les six arrondissements de la ville (voir encadré).

Enfin, des personnes-ressources du Service de la planification urbaine et du développement durable (SPUDD) seront disponibles avant ces six séances, entre 17 h 30 et 19 h, ou sur rendez-vous d'ici le 16 septembre pour répondre aux interrogations particulières des citoyens et promoteurs.

« C'est le temps pour les citoyens de s'approprier le règlement, de le comprendre et de voir s'ils ont des questions ou des modifications qu'ils souhaiteraient y apporter », invite Nicole Bergeron, qui assure que les commentaires seront compilés et soumis au conseil municipal.

Si tout se déroule comme prévu, le règlement 1200 serait adopté en octobre ou novembre pour une entrée en vigueur en janvier 2017.

Les six séances publiques de consultation

1 31 mai 2016, à 19 h, au bureau d'arrondissement de Fleurimont

2 1er juin 2016, à 19 h,

à la salle du conseil de l'Hôtel de Ville dans l'arrondissement du Mont-Bellevue

3 7 juin 2016, à 19 h, au Salon du bingo situé au 4201, rue Bertrand-Fabi, dans l'arrondissement de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville

4 8 juin 2016, à 19 h, au bureau d'arrondissement de Brompton

5 15 juin 2016, à 19 h, au bureau d'arrondissement de Jacques-Cartier

6 16 juin 2016, à 19 h, à la salle communautaire Amédée-Beaudoin située au 10, rue Samuel-Gratham, dans l'arrondissement de Lennoxville

Détails sur

realisonssherbrooke.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer