Le maire Sévigny ne travaille pas en équipe selon Godbout

La conseillère Annie Godbout aurait souhaité pouvoir participé... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La conseillère Annie Godbout aurait souhaité pouvoir participé au lancement du portail Données Québec, mais c'est plutôt son collègue Bruno Vachon qui a représenté la Ville à cette occasion.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La conseillère Annie Godbout reproche au maire Bernard Sévigny de ne pas travailler en équipe. À la séance du conseil, lundi, elle a déploré que M. Sévigny ait délégué son collègue Bruno Vachon, membre du Renouveau sherbrookois, pour représenter la Ville au lancement du portail Données Québec.

Bruno Vachon... (Archives La Tribune, Frédéric Côté) - image 1.0

Agrandir

Bruno Vachon

Archives La Tribune, Frédéric Côté

La conférence de presse annonçait un partenariat entre le gouvernement du Québec et cinq grandes villes pour la diffusion de données ouvertes. Mme Godbout avait manifesté depuis son élection son intérêt pour le dossier des villes intelligentes.

« Le maire se vante de travailler en équipe, mais il n'a pas utilisé mes compétences politiques et professionnelles. Je trouve dommage qu'il n'ait pas travaillé pour la communauté sherbrookoise, mais pour son parti. Je suis extrêmement déçue », a dénoncé celle qui travaille comme consultante en communication web.

« En même temps, je vois le côté positif. S'il peut y avoir d'autres ambassadeurs de la ville intelligente... Je vois que Bruno est sensibilisé et je ne lui mettrai pas des bâtons dans les roues. Je suis là pour travailler pour la communauté et nous travaillerons ensemble s'il le souhaite. »

Bruno Vachon a justifié sa présence au lancement parce que la Société de transport de Sherbrooke (STS), qu'il préside, planche sur un dossier majeur en matière de technologie de l'information. « La STS est un partenaire plus que majeur dans les projets qui s'en viennent, notamment la carte à puce dans le transport en commun. »

«Si on nomme les personnes à la pièce, ça fait qu'il manque de cohérence, de vision.»


Mme Godbout, qui ne souhaitait pas s'en prendre à son collègue, plaide plutôt qu'il faut un élu responsable du dossier « Sherbrooke, ville intelligente ». « La ville intelligente, c'est de penser notre ville de demain. Pour les dossiers d'importance, il y a toujours un élu qui est attitré, entre autres le plan d'urbanisme, la sécurité publique. Je comprends l'explication de M. Vachon, mais c'est tellement plus que ça la ville intelligente. Si on nomme les personnes à la pièce, ça fait qu'il manque de cohérence, de vision. Pour un dossier aussi important, d'avoir nommé une personne à la pièce, c'est déplorable. Travailler en équipe, c'est de mettre tes meilleurs joueurs sur tes meilleurs dossiers. »

Le concept de ville intelligente ne chemine donc pas au rythme que la conseillère souhaiterait. « Nous n'avons pas de suivi. J'ai l'impression qu'on regarde le train passer, notamment par rapport au développement économique quand l'économie du numérique est un dossier important. Nous n'avons personne d'attitré à stimuler le développement de notre économie numérique. Moi j'estime que c'est un gros problème. »

Si Annie Godbout a confirmé qu'elle songeait à se présenter à la mairie aux prochaines élections, elle ne croit pas que sa réflexion ait influencé la décision du maire. « C'est la façon de faire du maire de ne pas travailler avec toutes les personnes au conseil. Dans les dossiers liés à l'immigration, il délègue Robert Pouliot plutôt que de déléguer la personne responsable du dossier. Je l'ai décrié en comité plénier au maire. Je trouve que c'est démotivant. On a une responsabilité, mais quand vient un événement en lien avec nos responsabilités, et qu'on n'en est pas le porte-parole, je trouve que c'est un manque de respect. »

Mme Godbout agit comme présidente du comité des relations interculturelles et de la diversité depuis son élection en 2013.

Partager

À lire aussi

  • Annie Godbout songe à la mairie

    Sherbrooke

    Annie Godbout songe à la mairie

    La conseillère du district de Rock Forest Annie Godbout a amorcé une réflexion quant à la possibilité de se présenter à la mairie de Sherbrooke. Loin... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer