Exclusif

Bientôt une application pour payer le stationnement

Le projet d'application mobile pour payer le stationnement... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Le projet d'application mobile pour payer le stationnement au centre-ville devrait être implanté rapidement, à tout le moins avant la fin de l'année 2016.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Ville de Sherbrooke présentera son projet d'application mobile pour payer le stationnement au centre-ville d'ici la fin du mois d'avril. Attendue et réclamée depuis longtemps par l'Association des gens d'affaires du centre-ville, la technologie devrait être implantée rapidement, à tout le moins avant la fin de l'année 2016.

Serge Paquin... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Serge Paquin

Archives La Tribune

Le président du comité des stationnements et conseiller du district Centre-Sud, Serge Paquin, confirme l'information du bout des lèvres sans donner trop de détails. «Nous devrions être en mesure de soumettre un projet d'ici un mois au plus tard pour l'implantation d'une application mobile», avance-t-il.

En septembre l'an dernier, Yves Seney, directeur du service des technologies de l'information à la Ville de Sherbrooke, avait évoqué la possibilité d'un projet-pilote à l'automne 2015. Il n'aura finalement pas eu lieu. «Nous ne travaillons pas sur un projet-pilote. C'est un peu impensable d'y aller sur une base parcellaire à partir du moment où on veut lancer une application mobile», indique M. Paquin.

La possibilité de changer les horodateurs du centre-ville et de retirer les bornes numérotées pour implanter un système basé sur le numéro de plaque d'immatriculation a aussi été formulée l'an dernier. «Il n'est pas question de changer les horodateurs. Ce n'est pas là-dessus qu'on travaille», précise encore M. Paquin.

«Pour les usagers du centre-ville, ça facilitera les choses.»


Le conseiller municipal rappelle qu'il a toujours été de l'intention de la Ville d'implanter cette technologie. «Nous avions déjà amélioré la convivialité avec la technologie actuelle, parce qu'il n'était plus nécessaire de retourner au parcomètre le plus près de sa voiture ou de déposer un billet sur le pare-brise. Mais nous avons toujours visé l'application mobile. C'était une question de timing. Quand ces technologies apparaissent, c'est toujours coûteux. Il fallait que ce soit éprouvé.»

Sherbrooke a entre autres attendu les résultats de l'expérience effectuée à Trois-Rivières. «Même si l'application y était disponible, seulement 2 ou 3 % de toutes les transactions étaient effectuées avec le téléphone mobile. Les chiffres ont augmenté depuis le début, mais c'est loin d'être la majorité des transactions.»

L'implantation de l'application permettra-t-elle à la Ville de récolter plus d'argent pour le stationnement? «Ce n'est pas l'objectif. Nous voulons simplement améliorer la convivialité.»

Le président de l'Association des gens d'affaires du centre-ville, Jean-François Bédard, se réjouit de cette nouvelle. Il rappelle que l'organisation qu'il préside avait fait campagne, dès sa création, pour l'implantation d'une application mobile pour payer le stationnement. «Nous sommes super contents. Pour les usagers du centre-ville, ça facilitera les choses. Souvent, les gens viennent pour une heure et finissent par en passer trois. Ils n'auront plus peur d'avoir une contravention. Déjà, que la Ville ait une ouverture, c'est une bonne nouvelle. Nous avions fait une intervention auprès du comité des stationnements pour lui expliquer notre réalité et nous sommes vraiment contents qu'il reconnaisse l'urgence d'avoir une application.»

L'Association des gens d'affaires a demandé à ce que l'application lui soit présentée pour qu'elle puisse formuler ses commentaires. «Il y a des points importants que nous surveillerons. Il est entre autres important qu'on puisse avoir des alarmes 15 minutes avant que le temps de stationnement soit échu. C'est vraiment un pas dans la bonne direction.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer