La Maison Oxygène menace de fermer ses portes

En manque de financement, la Maison Oxygène Estrie (MOE), une ressource... (Photo site web Maison Oxygène)

Agrandir

Photo site web Maison Oxygène

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) En manque de financement, la Maison Oxygène Estrie (MOE), une ressource d'hébergement pour pères et enfants en situation de détresse, fermera ses portes le 1er avril.

La MOE a accueilli 60 pères et 120 enfants depuis quatre ans. Cinq familles se retrouveront donc à la rue le 1er avril, annonce l'organisme dans un communiqué de presse. D'autres figurent sur une liste d'attente.

L'organisme communautaire de la rue Victoria offre de l'hébergement psychosocial pour pères et enfants depuis 2012 à Sherbrooke.  La MOE soutient des pères et des enfants vivant une situation de détresse liée à des difficultés familiales, sociales, financières, psychologique ou personnelles.

La MOE a pu survivre jusqu'à maintenant grâce à un engagement important de la communauté et des partenaires qui ont cru en la pertinence d'une telle ressource. Toutefois, malgré cet appui de taille et malgré que des pourparlers soient actuellement en cours avec le Réseau de la Santé et des Services sociaux, la MOE se retrouve actuellement dans une impasse financière.

Ses coffres seront vides le 31 mars prochain, ajoute-t-on.

La direction lance un appel à l'aide pour amasser 25 000 $ à court terme pour continuer ses opérations.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer