Le redécoupage des arrondissements sera dévoilé le 21 mars

La Ville de Sherbrooke présentera le redécoupage des... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La Ville de Sherbrooke présentera le redécoupage des arrondissements et des districts électoraux en prévision des élections de novembre 2017 lors de la prochaine séance du conseil municipal.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Ville de Sherbrooke présentera le redécoupage des arrondissements et des districts électoraux en prévision des élections de novembre 2017 lors de la prochaine séance du conseil municipal. La nouvelle division du territoire sera donc rendue publique le 21 mars.

Rappelons qu'un redécoupage est rendu nécessaire en raison de la réforme de la gouvernance présentée par l'administration du maire Bernard Sévigny. Le nombre de conseillers municipaux passera de 19 à 14 en 2017, alors que nombre d'arrondissement passera de six à quatre.

« Il s'agira de finaliser ce que nous avons mis en oeuvre depuis l'élection de 2013. C'est un travail qui est fait par les services juridiques. Le cadre a déjà été présenté aux élus parce que ça fait partie des discussions que nous aborderons en atelier de travail. Ça prend l'approbation du conseil et ça doit être sanctionné par le Directeur général des élections du Québec. Il y a un processus que nous voulons bien faire », explique le maire Bernard Sévigny.

Consultation publique?

« De passer de 19 districts à 14, il y a évidemment cinq postes qui disparaissent. Est-ce que c'est de nature à entraîner des réalignements? On ne peut pas penser que chacun sera conforté dans son district actuel. Il peut y avoir une réaction de certains élus. »

Un avis public devra être publié quand le règlement sera adopté le 21 mars. Si 500 personnes le demandent, une consultation publique devra avoir lieu pour traiter du redécoupage.

En raison de la réforme de la gouvernance, l'arrondissement de Brompton deviendra un district de l'arrondissement Rock Forest-Saint-Élie-Deauville. Il perdra du même coup ses deux conseillers d'arrondissement, mais conservera un élu. Les arrondissements de Jacques-Cartier et du Mont-Bellevue fusionneront alors que les limites de Lennoxville sont immuables en raison de son statut bilingue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer