Patinage de descente extrême

Le mont Bellevue accueillerait un centre national d'entraînement

En plus de recevoir pour la deuxième année... (Archives La Tribune)

Agrandir

En plus de recevoir pour la deuxième année consécutive les épreuves de patinage de descente extrême (icecross downhill) de la Coupe Riders, du 11 au 13 février prochains, le mont Bellevue est pressenti comme site pour un premier centre national d'entraînement de cette discipline en pleine expansion.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(Sherbrooke) Destination Sherbrooke et le promoteur de la Coupe Riders sont en sérieuses discussions pour implanter un centre national d'entraînement d'icecross downhill sur les pentes du mont Bellevue.

L'installation permanente serait utilisée environ deux mois par année pour le recrutement et le développement des athlètes en patinage de descente extrême, cette discipline en pleine expansion dans le monde, popularisée au Québec par la série Red Bull Crashed Ice dans le Vieux-Québec.

Les bases du projet de centre national d'entraînement à Sherbrooke ont été jetées l'an dernier, après que le mont Bellevue ait accueilli pour la première fois une étape de la Coupe Riders à laquelle ont pris part 222 athlètes et quelque 3000 spectateurs.

Les discussions devraient se poursuivre et le projet se préciser à la lumière de la deuxième édition de la Coupe Riders qui aura lieu du 11 au 13 février prochains, au centre de ski municipal.

« C'est un projet auquel on croit beaucoup, confirme le président de Destination Sherbrooke Rémi Demers. C'est un événement intéressant pour amener des visiteurs de l'extérieur à Sherbrooke et ça amène des retombées économiques importantes. C'est directement dans notre mandat à Destination Sherbrooke. Maintenant si on décide d'aller de l'avant, la décision devra être prise par le conseil municipal. »

Le projet est inclus dans le plan directeur des parcs nature de Destination Sherbrooke. L'investissement requis a été sommairement évalué à 215 000 $.

Piste déplacée

Sur les hauteurs du mont Bellevue, dimanche, les travaux de construction de la piste glacée pour la présentation de la deuxième édition de la Coupe Riders étaient bien avancés. La piste de plus de 400 mètres parsemée de courbes et de sauts était toutefois fermée à cause du redoux, afin de préserver l'épaisseur de glace.

Aménagé dans la piste de ski numéro 5 l'an dernier, le parcours glacé a été construit dans la piste numéro 4 cette année. Ce déplacement répondait à la fois au désir du promoteur de se rapprocher du chalet de ski et à la volonté des gestionnaires du centre de ski de déplacer le parc de planche à neige qui se trouvait dans la piste numéro 4 pour l'améliorer, explique Robert Blais, directeur général de la station de ski.

«Il nous reste à regarder les aménagements et les implications au niveau de la cohabitation dans la montagne.»


Est-ce que l'aménagement d'une piste permanente de icecross downhill privera les skieurs et les planchistes d'une pente?

« La piste d'entraînement ne sera pas nécessairement la piste de compétition, avance Lynn Blouin, directrice de la commercialisation et des communications chez Destination Sherbrooke. Il n'y a pas nécessairement les mêmes critères à prendre en considération. L'expérience des deux dernières années va aussi servir à modeler le projet. »

« Il nous reste à regarder les aménagements et les implications au niveau de la cohabitation dans la montagne, assure Rémi Demers. Ça doit se faire dans le respect des autres clientèles du mont Bellevue parce que c'est une montagne qui fait aussi le bonheur des familles sherbrookoises. »

« Il est trop tôt à ce moment-ci pour dire si le projet va se faire, conclut M. Demers, mais le président de Destination Sherbrooke souhaiterait que oui, c'est bien sûr. »

« Maintenant qu'on sait que le Red Bull Crashed Ic ne viendra pas au Québec pour les deux prochaines années, Sherbrooke devient la seule étape au Québec de icecross downhill, alors on dirait bien que les astres sont alignés pour nous », met en perspective Mme Blouin.

Destination Sherbrooke a évalué à 225 000 $ les retombées économiques de la Coupe Riders l'hiver dernier. Plus du quart des 3000 spectateurs étaient de l'extérieur de Sherbrooke.

La Coupe Riders est une série faisant partie intégrante du Championnat du monde de Red Bull Crashed Ice - Ice Cross Downhill.

En 2016, la série fera six arrêts en Europe et en Amérique du Nord avant la grande finale du Red Bull Crashed Ice présentée à Saint Paul au Minnesota. 

La seule escale canadienne au calendrier 2016-2017 de la compétition de descente en patins sera à Ottawa, à l'occasion du 150e anniversaire de la Confédération. 

Avec le Soleil

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer