Évelyne Beaudin quitte Sherbrooke Démocratie

Évelyne Beaudin... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Évelyne Beaudin

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Évelyne Beaudin quitte officiellement le Mouvement Sherbrooke Démocratie (MSD), un regroupement citoyen qu'elle a contribué à fonder. Son implication dans la création d'un nouveau parti politique était devenue inconciliable avec son rôle de co-porte-parole du MSD.

Vincent Beaucher... (Archives La Tribune, Frédéric Côté) - image 1.0

Agrandir

Vincent Beaucher

Archives La Tribune, Frédéric Côté

Dans un communiqué, l'autre co-porte-parole du mouvement, Vincent Beaucher, qualifie son organisation d'impartiale. Il a salué l'implication et l'engagement de sa collègue. « Le MSD a toujours cherché à susciter l'intérêt des citoyens pour la chose municipale. Et nous allons continuer de le faire », affirme-t-il.

Le MSD a été créé en 2013 lors d'une assemblée regroupant une trentaine de citoyens. Il a pour but de démontrer aux élus que les citoyens sont aux aguets, de mobiliser la population et de l'inciter à participer au débat. Il s'est notamment intéressé à la réforme de la gouvernance, pour laquelle il a multiplié les demandes de consultations publiques. Le MSD a aussi mené des actions pour améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes à Sherbrooke et pour exiger la diffusion intégrale des séances du conseil municipal.

« Le MSD milite depuis ses débuts pour une plus grande transparence à la Ville de Sherbrooke et d'une meilleure information sur les enjeux locaux », lit-on aussi dans le communiqué.

Le regroupement citoyen a toujours mentionné qu'il ne souhaitait pas se transformer en parti politique. « Avec la création prochaine d'un deuxième parti politique et la tenue des élections dans un avenir rapproché, nous croyons qu'il sera de plus en plus important qu'un groupe comme le nôtre reste vigilant et informe les citoyens », a aussi mentionné M. Beaucher dans son communiqué.

Le groupe tiendra une réunion prochainement dans le but, entre autres, de nommer un ou une co-porte-parole.

«Le MSD milite pour une plus grande transparence à la Ville de Sherbrooke et d'une meilleure information sur les enjeux locaux.»


Le MSD a aussi mené des actions pour améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes à Sherbrooke et pour exiger la diffusion intégrale des séances du conseil municipal.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer