Un nouveau carrefour de santé

L'ancien centre de distribution de BRP est immense,... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

L'ancien centre de distribution de BRP est immense, il compte près de 400 000 pieds carrés. C'est la superficie de quatre magasins à grande surface. Les terrains vacants exploitables autour totalisent 900 000 pieds carrés.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Luc Larochelle</p>
Luc Larochelle
La Tribune

(SHERBROOKE) Un complexe immobilier de plusieurs dizaines de millions de dollars, auquel serait rattachée la première superclinique de santé en Estrie, pourrait voir le jour sur le site ayant abrité le centre de distribution de BRP après avoir été le lieu de production du chocolat Lowney's.

La Tribune a obtenu confirmation de ce projet d'envergure porté par le Groupe Immex, qui travaille de pair avec des professionnels de la santé. Ceux-ci voient l'intérêt d'un regroupement à cet endroit suivant la formule préconisée par le gouvernement québécois afin d'augmenter l'offre de services pour les consultations médicales ainsi que pour les examens.

Ces intentions ont été communiquées aux autorités municipales le mois dernier. La réalisation du projet nécessite un amendement de zonage pour changer la vocation industrielle de cet emplacement stratégique à l'intersection de la rue King et de l'autoroute 410, où circulent autour de 70 000 véhicules par jour. Des réticences à changer le zonage ont toutefois été exprimées dans le passé à l'hôtel de ville.

Les supercliniques, dont Philippe Couillard a fait la promotion du temps où il était titulaire de la Santé sous Jean Charest et dont l'actuel ministre Gaétan Barrette fait la promotion, visent à réunir sous un même toit des groupes de médecins, infirmières et autres professionnels de la santé rendant des services hors du cadre hospitalier derrière l'objectif d'une plus grande accessibilité.

« Ça fait un an que nous examinons différentes options en vue d'une relocalisation. Au lieu d'effectuer cette démarche seuls, nous nous sommes associés à des partenaires et amis de longue date avec lesquels nous avons convenu qu'une mise en commun servirait les intérêts de tous, à commencer par ceux de nos patients », commente le Dr Jacques Bachand de la Clinique Médicale Plateau Marquette, dont l'équipe pourrait être parmi les futurs occupants de la superclinique.

« Nous sommes un peu à l'étroit et nos locaux deviennent vétustes. Il y a assurément des gains d'efficacité à faire dans un lieu partagé et avec une meilleure coordination de nos services. Des offres de promoteurs, nous en avons reçu des dizaines. Celle-là est de loin la plus emballante pour un lieu convivial et efficace » souscrit également le Dr Robert Fradet, directeur médical des deux centres de radiologie privés de Sherbrooke.

Celui situé sur la rue King Est, près de l'ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, demeurerait en place. Par contre, les équipements et les effectifs du site de Rock Forest (Centre de radiologie de l'Estrie) migreront vers la superclinique si celle-ci voit le jour. Ces changements ne se produiraient toutefois pas avant 2017.

Dans son bilan de fin d'année, en décembre, le député de Sherbrooke, Luc Fortin, a brièvement évoqué le dossier des supercliniques en affirmant être en contact « avec des médecins et un promoteur ».

« C'est le projet auquel je faisais référence. Le ministre Barrette est au courant du travail effectué en région. Comme vous le savez, il connaît bien Sherbrooke et je lui ai demandé si ce site correspondait à ce qu'il voit comme lieu d'implantation d'une superclinique. Le Dr Barrette m'a répondu oui » confirme à son tour le député Fortin.

Le ministre Barrette doit faire connaître en cours d'année les critères pour la création d'une superclinique ainsi que les modalités de financement du gouvernement. La grande majorité des fonds pour le projet d'ensemble élaboré par des Sherbrookois proviendrait, il faut le préciser, d'investissements privés.

Le concept de superclinique dont on parle depuis dix ans et qui commence à prendre forme est toujours perçu par certains comme une glissade dangereuse vers les privatisations des soins de santé.

« C'est faux. Tous les partenaires impliqués dans le projet pratiquent à l'intérieur du régime public et n'envisagent absolument pas de changer de statut. Nous sommes en discussions constantes avec le cabinet du ministre de même qu'avec la direction du CIUSSS de l'Estrie-CHUS. Le cheminement du projet est le fruit d'une étroite collaboration.

« Notre souci est de créer un environnement de travail stimulant. Les nouveaux diplômés, qu'ils soient médecins ou infirmières, sont habitués à travailler au sein d'équipes multidisciplinaires. C'est la façon dont ils apprennent la profession de nos jours. Une superclinique opérant avec un cadre dynamique augmentera notre potentiel de recrutement », expose le Dr Jacques Bachand.

L'ancien centre de distribution de BRP est immense, il compte près de 400 000 pieds carrés. C'est la superficie de quatre magasins à grande surface. Les terrains vacants exploitables autour totalisent 900 000 pieds carrés.

Sans vouloir lever le voile sur l'ensemble du projet en phase d'élaboration, le président d'Immex, Jean-François Morin, avoue qu'il représenterait des investissements de plusieurs dizaines de millions.

« On ne parle pas seulement de l'occupation du bâtiment existant, nous prévoyons construire des immeubles neufs. Notre concept de santé ne se limiterait pas qu'aux soins. On parle de santé par l'alimentation, l'exercice, etc. », évoque M. Morin.

Selon nos sources, le complexe comprendrait également un volet résidentiel. On prendra la pleine mesure du projet dès que les promoteurs déposeront une demande officielle d'amendement au zonage. Celle-ci viendra rapidement, affirme le porte-parole d'Immex.

Le maire Bernard Sévigny n'a pas voulu commenter ces informations. La mairie se limite pour le moment à dire qu'il s'agit d'un projet en étant à ses balbutiements.

À partir d'aujourd'hui, il fera vite le tour de la ville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer