Un comité pour créer l'Association des amis du parc Victoria

Il est question d'un parcours de disc golf... (Archives La Tribune)

Agrandir

Il est question d'un parcours de disc golf au parc Victoria, un projet intégré dans le plan directeur des parcs nature de Destination Sherbrooke.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'Association des amis du parc Victoria est véritablement en voie de création. Ils étaient une trentaine de citoyens jeudi soir à avoir accepté l'invitation de la conseillère Hélène Dauphinais à se rassembler pour une rencontre d'information et de discussion. À l'issue de la soirée, une dizaine d'entre eux avaient convenu de se concerter pour proposer la structure de la future association.

Mme Dauphinais se disait agréablement surprise par l'enthousiasme des citoyens. « Je suis très contente de leur réponse. Ça démontre un intérêt. Les gens adorent ce parc et aiment qu'il y ait beaucoup d'équipements, mais qu'on conserve aussi la belle forêt. Ils veulent garder le côté vert du parc et veulent avoir leur mot à dire sur son avenir. »

Le petit groupe formé jeudi devrait déterminer la mission de l'association, ses objectifs et son mode de fonctionnement. Aucun porte-parole n'a encore été désigné et la conseillère Hélène Dauphinais ne fera pas officiellement partie du groupe. « Il est important de séparer le politique du comité. Ça devrait être possible en 2016 d'organiser une rencontre pour former officiellement l'association. »

Parmi les discussions survenues jeudi, il a beaucoup été question de la protection de la forêt. « C'est un parc où on peut pratiquer nos activités, mais où on se sent très proche de la nature. Par exemple, le plancher de danse est situé près du boisé et les gens y voient une qualité apaisante. »

L'association n'aura pas pour but d'assurer strictement le statu quo. Parmi les projets envisagés pour le parc Victoria, celui de la construction d'un parc canin. « Des gens aimeraient un parc canin dans le secteur du stationnement Desaulniers. S'agit-il du meilleur endroit pour une cohabitation harmonieuse? C'est une question qu'on pourrait poser à l'association. »

Il est aussi question d'un parcours de disc golf au parc Victoria, un projet intégré dans le plan directeur des parcs nature de Destination Sherbrooke. « Les gens n'ont pas dit qu'ils étaient contre, mais ils veulent s'assurer qu'on ne rasera pas une partie de la forêt pour le réaliser. Ils ont aussi des questions à savoir si l'activité sera payante. Ce sont des questions qui sont sorties avant tout. Ils voulaient plus d'information pour pouvoir réfléchir. »

Et c'est justement là la pertinence d'une association selon Hélène Dauphinais. « Quand Destination Sherbrooke a fait sa consultation sur les parcs nature, elle avait demandé à ce que quelqu'un de l'association, même si elle n'existait pas encore formellement, soit consulté. »

Les autorités municipales se montreraient donc ouvertes à consulter une association de citoyens. « Je suis convaincue que les organismes consultatifs sont appréciés à la Ville. Des fois, il n'y a pas d'organisation en place donc on ne sait pas où aller frapper pour prendre le pouls. »

Aucune date n'a été fixée pour une prochaine réunion de la future association.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer