79 M$ en projets d'immobilisation

Boulevard René-Lévesque, remonte-pente au mont Bellevue et pont... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Boulevard René-Lévesque, remonte-pente au mont Bellevue et pont des Grandes-Fourches figurent parmi les projets que la Ville souhaite réaliser en 2016, en tout ou en partie, grâce à l'injection de 79 M$ au budget d'immobilisation.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Boulevard René-Lévesque, remonte-pente au mont Bellevue et pont des Grandes-Fourches figurent parmi les projets que la Ville souhaite réaliser en 2016, en tout ou en partie, grâce à l'injection de 79 M$ au budget d'immobilisation.

« Ce sera le début des travaux du boulevard René-Lévesque, du boulevard Industriel à la rue Matisse, et nous commencerons la préparation de la rue Matisse à la rue Henri-Labonne », commence le maire Bernard Sévigny. « Il y a le pont des Grandes-Frouches où nous mettons quelques millions de dollars pour préparer le déménagement », ajoute-t-il.

Des sommes importantes, soit 8 M$, sont réservées pour les infrastructures souterraines d'aqueduc et d'égout. Les problèmes de débordement et de surverse ont largement été médiatisés en 2015.

Un montant de 1,5 M$ est prévu pour le transport actif, alors que 650 000 $ s'ajouteront au financement de la Société de transport de Sherbrooke. « Une partie de cette somme servira au développement de nouveaux services en 2016, notamment dans le secteur de la haute ville situé à la pointe est de l'arrondissement de Fleurimont », rapporte M. Sévigny.

Le réseau des parcs sera l'objet d'investissements de 4,4 M$, entre autres pour les piscines et les patinoires, alors que 1,1 M$ sera attribué au remplacement de la remontée mécanique du mont Bellevue. La réfection des terrains de soccer se verra quant à elle consacrer la somme de 500 000 $.

Les infrastructures hydroélectriques mobiliseront également des sommes importantes. « Près de 10 M$ seront investis dans le projet de quatrième poste de distribution. Il s'agit d'un projet colossal de 32,5 M$ sur lequel Hydro-Sherbrooke travaille depuis plus d'une décennie. Une somme de 1,9 M$ sera consacrée à l'achat de compteurs de nouvelle génération, ce qui nous permettra à terme de réduire de manière significative le nombre de releveurs déployés sur le terrain pour lire les compteurs. »

Projets reportés

Quant au tourisme, une partie des projets de Destination Sherbrooke a été reportée. « Je pense au spectacle de sons et lumières sur le lac des Nations et aux tours d'observation qu'on voulait construire. Le projet a été déplacé pour une discussion en 2017. Quant à la plage à la pointe est du lac des Nations, ce projet a été abandonné. Le conseil a décidé de ne pas aller dans cette direction.

« En matière touristique, il y a quand même un million qui sera investi, entre autres dans le corridor bleu et dans une autre grande fresque de MURIRS. Il y a également un million du budget qui existe des années passées. C'est une enveloppe quand même significative pour développer le tourisme », soutient Bernard Sévigny.

Enfin, la revitalisation du centre-ville bénéficiera aussi de plusieurs enveloppes, dont 3,8 M$ pour le pont des Grandes-Fourches (voir autre texte) et 200 000 $ pour l'aménagement de la rue Wellington Sud, notamment grâce à du mobilier urbain.

Il faudra aussi compter 600 000 $ pour l'accès à la propriété au centre-ville. « Le projet devra faire l'objet d'un projet de loi privé qui sera déposé par le député de Sherbrooke à l'Assemblée nationale dans la première partie de 2016. »

Le programme de rénovation de façade revient et sera élargi à la rue Alexandre, 200 000 $ seront investis dans le Théâtre Granada et 185 000 $ pour la bibliothèque Éva-Sénécal.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer