La plus grosse soirée depuis 1999 pour Nez rouge

Vendredi soir a été la troisième plus grosse soirée à vie d'Opération Nez rouge... (Archives Le Droit)

Agrandir

Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Vendredi soir a été la troisième plus grosse soirée à vie d'Opération Nez rouge à Sherbrooke, se classant, avec 722 raccompagnements, tout juste après des soirées record établies en 1998 et 1999.

« La dernière fin de semaine avant Noël, les bars sont pleins. Il y a des partys de bureau, certains fêtent la fin de session, d'autres le début des vacances des Fêtes... » énumère Stéphanie Hoarau, coordonnatrice pour la région de Sherbrooke.

Il s'agit donc du moment le plus fort pour Nez rouge chaque année, mais 2015 était exceptionnelle. Avec 65 équipes de raccompagnement à Sherbrooke et 30 dans des centrales satellites en Estrie, la région était vraiment sillonnée par des bénévoles.

La première neige de l'hiver, qui a provoqué plusieurs sorties de route samedi, n'a pas freiné les ardeurs des équipes. « Pour la nuit de samedi à dimanche, il y avait 52 équipes à Sherbrooke et 71 en Estrie au total, on a fait 473 raccompagnements. Ça n'a pas arrêté de faire venir les bénévoles! Ils ont roulé prudemment, on n'a eu aucun accident, la visibilité était bonne et la chaussée pas très dangereuse », affirme Mme Hoarau.

Avec les fêtes de famille qui commencent, ce seront plus à des maisons privées que seront convoquées les équipes de Nez rouge dans les prochaines semaines. « On va continuer dans la même foulée. Depuis le début, on a une belle participation des bénévoles, notamment les athlètes du Vert & Or », se réjouit la coordonnatrice.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer