La STS se modernise

Bruno Vachon, président de la STS, et Bernard... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Bruno Vachon, président de la STS, et Bernard Sévigny, maire de Sherbrooke, ont procédé à l'inauguration des locaux rénovés de la STS.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La Société de transport de Sherbrooke a officiellement inauguré ses locaux rénovés, vendredi, locaux rafraîchis et agrandis grâce à un investissement de 1,455 M$. Cette somme, financée à 85 % par une aide financière du ministère des Transports du Québec et de la Société de financement des infrastructures locales devrait permettre d'améliorer le service aux usagers.

« Ces travaux ont été l'objet d'une planification rigoureuse et d'une exécution minutieuse. Nous les avons retardés le plus longtemps possible, c'est-à-dire jusqu'à ce qu'il soit devenu inévitable de les entreprendre compte tenu de la croissance de notre réseau et du nombre d'employés requis pour le faire fonctionner comme il se doit » a lancé d'emblée le président de la STS Bruno Vachon.

Quels sont les avantages de ces agrandissements? « Les employés affectés à la répartition quotidienne ou au système d'aide à l'exploitation et à l'information aux voyageurs travaillent désormais dans une nouvelle salle de contrôle plus vaste et plus moderne. Nos clients et nos visiteurs sont désormais accueillis au rez-de-chaussée dans une nouvelle aire plus invitante et plus accessible, en particulier pour les personnes à mobilité réduite », explique M. Vachon.

« Nous avons fait l'acquisition de plusieurs systèmes informatisés pour être capables de faire de la planification, pour savoir où nos autobus sont et où les chauffeurs doivent se diriger. Nous aurons une optimisation complète des réseaux à l'automne prochain. C'est ce qui nous permet de le faire. L'environnement de travail de nos employés était à l'étroit. Ils travaillaient avec des équipements archaïques. »

Le maire Bernard Sévigny s'est réjoui de cet événement qui coïncidait avec la fin de la conférence de Paris sur le climat. « Ces améliorations permettent d'optimiser l'utilisation des ressources. Pourquoi nous devions-nous d'agir? Pour offrir un meilleur environnement à nos employés, de manière à ce qu'ils puissent s'épanouir, et pour offrir à notre clientèle le meilleur service possible au meilleur coût. »

Subventions à la performance

Le député Luc Fortin a indiqué que son gouvernement a répondu présent à l'appel de la Ville de Sherbrooke dans ce dossier. « Nous continuerons de répondre présents à l'avenir. »

M. Fortin compte-t-il répondre au cri du coeur lancé par la STS en octobre alors que l'organisation suggérait que des subventions soient accordées à la performance?

La STS, arrivée à la limite de ses capacités en matière de financement, craint de devoir gérer la décroissance.

« Le ministère des Transports a mis en place un groupe de travail et de réflexion sur cette question et la STS en fait partie. Nous cherchons comment nous pourrions intégrer la performance dans la façon dont les sommes sont allouées. Je suivrai le dossier très attentivement parce que nous sommes conscients que c'est un enjeu pour la STS. Il faut faire avec les ressources que nous avons. Je pense que nous devrions prendre les critères de performance en considération, mais nous verrons ce que le groupe de réflexion pourra en tirer. »

Par voie de communiqué, le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, Amarjeet Sohi, a déclaré que « pour offrir des services de transport en commun exceptionnels, il faut notamment s'assurer que les outils appropriés sont en place pour permettre un fonctionnement efficace à tous les niveaux d'une organisation ».

La STS occupe l'immeuble de la rue Cabana depuis 34 ans, soit depuis sa construction en 1981.

Partager

À lire aussi

  • STS : un centre de contrôle hypermoderne

    Sherbrooke

    STS : un centre de contrôle hypermoderne

    La nouvelle salle de contrôle de la Société de transport de Sherbrooke (STS), qui a commencé à être mise en place il y a deux ans, est à la fine... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer