Deux piscines publiques seront reconstruites en 2016

La piscine du parc Saint-Alphonse-de-Liguori.... (Archives La Tribune)

Agrandir

La piscine du parc Saint-Alphonse-de-Liguori.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Ville de Sherbrooke reconstruira deux de ses piscines publiques en 2016 et compte amorcer une réflexion sur l'avenir de ses autres piscines publiques.

Les piscines des parcs Saint-Alphonse-de-Liguori et Andrew-Sangster seront non seulement neuves quand la nouvelle saison chaude se pointera, mais elles auront une allure bien différente.

« Les investissements requis dans l'ensemble de nos piscines s'élèvent à 5,7 M$. Plusieurs municipalités choisissent toutefois de remplacer les piscines par des jeux d'eau. Nos services évaluent les options, mais les deux piscines ciblées seront assurément refaites », explique Guylaine Boutin, directrice du Service de l'entretien et de la voirie à la Ville de Sherbrooke.

Au parc Andrew-Sangster, la piscine actuelle reçoit entre 900 et 1000 baigneurs par semaine pendant l'été. Les travaux y sont considérés comme urgents. Le nouveau bassin sera plus petit et adoptera maintenant une forme rectangulaire. Le dénivelé passera de deux à six pieds. Il aura une capacité de 518 baigneurs, soit 110 de moins qu'à l'origine et le plongeon sera retiré. La tuyauterie, le contour de la piscine et l'espace de béton seront complètement refaits. Des économies seront réalisées notamment en diminuant la quantité de chlore nécessaire. Le coût de travaux est évalué à 480 000 $.

Au parc Saint-Alphonse, ce sont environ 700 baigneurs qui pataugent en moyenne chaque semaine. « La piscine sera complètement neuve et nous irons vers une piscine de type plage. Elle commencera avec un dénivelé faible et descendra jusqu'à cinq pieds de profondeur », mentionne Yves Tremblay, chef de la division des parcs et espaces verts à la Ville de Sherbrooke.

Des jeux d'eau seront installés dans la portion peu profonde de la nouvelle piscine. « De plus en plus de municipalités vont vers ce type d'équipement. La qualité et la température de l'eau sont plus faciles à contrôler. C'est une offre de service qui n'existe pas encore à Sherbrooke. D'autres municipalités remplacent complètement les piscines par des jeux d'eau. L'avantage qu'on en tire est une période d'ouverture plus grande. »

Le coût de construction sera de 510 000 $.

La conseillère Christine Ouellet rapporte que les changements apportés sont bien accueillis à l'arrondissement de Jacques-Cartier. Son collègue Marc Denault mentionne qu'il n'y avait pas à ce jour de piscine « accessible pour les personnes à mobilité réduite et pour les personnes âgées ». La nouvelle piscine du parc Saint-Alphonse rend la chose possible.

Les deux piscines avaient initialement été construites dans les années 1970. Les nouveaux équipements seront ouverts en même temps que les autres piscines de la ville le 24 juin 2016.

Selon le classement établi par la Ville, une intervention à la piscine du parc Alfred-Elie-Dufresne est jugée pressante. Les plans et devis seront faits en 2016 pour une potentielle réfection en 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer