32,5 M$ pour un nouveau poste de distribution d'Hydro-Sherbrooke

Mathieu Valiquette, ingénieur de projets pour Hydro-Sherbrooke, a... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Mathieu Valiquette, ingénieur de projets pour Hydro-Sherbrooke, a présenté les grandes ligne du projet de construction d'un nouveau poste de distribution au nord du chemin Godin.

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La Ville de Sherbrooke va de l'avant avec la construction d'un quatrième poste de distribution d'Hydro-Sherbrooke au coût de 32,5 M$. Le début des travaux est planifié pour 2016 sur un terrain situé au nord du chemin Godin et à l'ouest de la rue Joyal. Une activité « portes ouvertes » est prévue pour la mi-décembre.

Le directeur d'Hydro-Sherbrooke Christian Laprise explique que le réseau de distribution sherbrookois aura atteint sa limite en 2018 et que les travaux étaient devenus nécessaires.

Mathieu Valiquette, ingénieur de projets pour Hydro-Sherbrooke, rapporte que sans intervention, l'augmentation de la clientèle entraînerait des problèmes. « Nous avons quatre artères qui, lors d'une panne majeure, pourraient avoir des problèmes à être relevées. Les transformateurs sont surchargés dans quelques cas. En 2018, il y a quatre transformateurs qui seront à plus de 100 % si nous n'agissons pas. Nous pourrons alors rebalancer le réseau et rééquilibrer la distribution dans l'est de la ville pour reporter l'investissement dans un futur cinquième poste pour l'est. »

« Au départ, environ 8000 clients devraient être desservis par le nouveau poste, et ça pourrait aller jusqu'à 20 000 ou 25 000 clients, durant la vie du poste qui est d'environ 100 ans. Les clients seront principalement dans Rock Forest, Saint-Élie, Deauville, Saint-Denis-de-Brompton et Sainte-Catherine de Hatley », ajoute M. Valiquette.

Le terrain choisi constituait la meilleure de trois options. Il devait avoir une superficie de 10 000 mètres carrés, permettre la construction d'un bâtiment de 400 mètres carrés et se trouver en bordure d'une ligne de transport de 120 kV d'Hydro-Québec.

« Les terrains que nous avons choisis étaient déjà à vendre et sont situés à environ 300 mètres des maisons les plus proches, ce qui nous permet d'être le plus invisible possible pour les gens autour de nous. Nous avons déjà amélioré le chemin d'accès pour minimiser l'impact visuel. On respecte les normes en vigueur pour le son, mais nous sommes un peu limites. Si des maisons se construisaient très près, il faudrait prévoir des mesures d'atténuation. »

Ce scénario est toutefois peu probable à court terme.

Dans la foulée, une partie du chemin Godin, de même que la rue Joyal, sera refaite. « Les chemins Godin et Joyal sont en mauvais état et il faudra y circuler avec des équipements routiers de plus de 40 tonnes. Nous devrons donc les refaire pour pouvoir accéder au poste de distribution en tout temps. » Le coût de la réfection figure dans la somme annoncée de 32,5 M$.

Lors de la caractérisation du terrain, une espèce floristique vulnérable a été décelée, soit la Goodyérie pubescente. Ces plantes seront déplacées dans la zone de conservation du parc industriel. Des discussions sont en cours avec le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques pour des compensations en lien avec les milieux humides.

Le terrain devrait être aménagé en 2016 alors que l'implantation des infrastructures civiles et du bâtiment est prévue en 2017. L'installation des équipements électriques et la mise en service sont prévues en 2018. Trois nouvelles lignes de raccordement au réseau de 120 kV seront aussi aménagées.

Une activité portes ouvertes pour les citoyens et les médias sera organisée à mi-décembre pour présenter tous les détails du projet. Un bulletin d'information est aussi en ligne depuis mardi matin au sherbrooke.ca/hydrosherbrooke. Des audiences publiques du BAPE ne sont pas requises pour la réalisation du projet.

Hydro-Sherbrooke compte pour le moment trois postes de distribution, soit les postes Galt, Saint-François et Orford.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer