Dusseault résiste à Allen

Le député sortant néo-démocrate dans Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault,... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Le député sortant néo-démocrate dans Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault, a résisté à la vague rouge qui a déferlé dans le pays.

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Pierre-Luc Dusseault du NPD a résisté au raz-de-marée libéral en remportant à l'arraché la circonscription de Sherbrooke.

Le jeune député, qui avait surfé sur la vague orange avec 43,1 pour cent des voix en 2011, a vu sa majorité fondre à 37,3 pour cent au profit du candidat libéral Tom Allen qui termine deuxième à 29,8 pour cent.

Une progression pour Tom Allen et le PLC

« Je vais continuer mon travail auprès de la population de Sherbrooke comme je l'ai fait au cours des quatre dernières années. Je suis heureux que les électeurs m'aient accordé à nouveau leur confiance. C'est un privilège de les servir à nouveau pour quatre ans et j'accepte de le faire avec beaucoup d'humilité. Je suis heureux de continuer le travail commencé. C'est certain que j'aurais aimé le faire sous un gouvernement du NPD, mais je vais continuer à défendre les dossiers de la région », assure le député réélu de Sherbrooke.

Pierre-Luc Dusseault entend continuer à travailler aux dossiers qui concernent sa circonscription.

« J'ai investi des milliers d'heures dans les dossiers de la région. J'ai réussi à les faire avancer avec un gouvernement conservateur majoritaire, alors je crois être capable de continuer sous un gouvernement libéral. Je compte faire débloquer le dossier de l'aéroport de Sherbrooke le plus rapidement possible. Je m'y suis engagé auprès de mes électeurs et je vais le réaliser», assure le député réélu.

Pierre-Luc Dusseault est l'un des rares survivants du NPD au Québec à avoir « fait dévier » la vague Justin Trudeau.

« Il est difficile d'évaluer les raisons pour lesquelles ce n'est pas le NPD qui a incarné le changement pour la population. Nous visions à remplacer les conservateurs comme gouvernement, alors c'est certain que les résultats sont décevants. Cependant, je respecte le choix des électeurs, mais nous aurons à nous poser la question pourquoi ils se sont tournés vers une autre alternative. Nous devrons faire une réflexion à l'interne », explique le député de Sherbrooke.

Questionné sur le leadership de son chef Thomas Mulcair, Pierre-Luc Dusseault estime qu'il est trop tôt pour aborder cette question.

«Notre chef a fait une très bonne campagne. Il est chef de l'opposition officielle depuis trois ans et demi et il a fait un très bon travail. Il est difficile d'expliquer pourquoi ce travail n'a pas été récompensé par les électeurs», mentionne Pierre-Luc Dusseault.

Ce dernier considère que le nouveau premier ministre du Canada Justin Trudeau manque de contenu.

«Justin Trudeau n'a cependant pas fait de faux pas durant la campagne électorale. Je m'explique mal pourquoi la population ne s'est pas tournée vers l'alternative progressiste que nous proposions pour remplacer le gouvernement conservateur», mentionne Pierre-Luc Dusseault.

Caroline Bouchard

La candidate bloquiste Caroline Bouchard respecte le choix des électeurs qui lui ont donné la troisième place à 20,5 pour cent.

« Je suis fière de la campagne que nous avons menée, et je remercie de tout coeur toutes les personnes qui se sont impliquées de près ou de loin dans ma campagne. J'ai le goût de vous dire: à bientôt », explique Caroline Bouchard par communiqué.

Résultats dans Sherbrooke

(votes) 

Pierre-Luc Dusseault NPD 21 374

Thomas Tom Allen PLC 17 071

Caroline Bouchard BQ 11 713

Marc Dauphin PCC 5391

Sophie Malouin PV 1143

Benoit Huberdeau IND 303

Hubert Richard PR 262

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer