Donnez à sherbypartage.org pour lutter contre la pauvreté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'Estrie est au quatrième rang des pires régions en matière de pauvreté au Québec. Pour remédier à la situation, la Corporation de développement communautaire de Sherbrooke lance la Charte sherbrookoise de lutte contre la pauvreté.

Une personne sur dix vit sous le seuil de faible revenu à Sherbrooke et pourtant, la pauvreté n'est jamais parvenue à s'imposer comme un enjeu majeur de la présente campagne électorale. Un silence qu'espère briser la CDC de Sherbrooke en lançant cette charte qui invite ses signataires à poser deux actions concrètes dans le but de lutter contre la pauvreté.

«La pauvreté, ça représente des gens qui sont en recherche de pouvoir. Pouvoir se loger, se vêtir, se nourrir convenablement, mais aussi des gens qui ont besoin de se sortir la tête de l'eau. De plus en plus de personnes prennent une part de plus en plus importante de leur budget pour se loger», explique le directeur de la CDC de Sherbrooke, Christian Bibeau.

Des actions

À ceux qui ne sauraient comment contribuer à la cause une fois leur signature apposée, M. Bibeau a plusieurs suggestions.

«Ce peut être d'accompagner sa voisine à l'épicerie, de partager les surplus de notre jardin et de notre épicerie, d'aller porter des vêtements qu'on n'utilise plus dans des organismes. Il existe tout un réseau de Donnez au suivant auquel les gens peuvent participer.»

«Ce sont des implications qui n'impliquent pas beaucoup de temps et pas un investissement financier majeur de la part de monsieur et de madame Tout-le-Monde, mais qui peuvent, concrètement, faire la différence», ajoute-t-il.

M. Bibeau souhaite avant tout que la charte contribue à propulser la pauvreté plus haut dans les priorités sociales.

«On veut que les gens en entendent parler, mais aussi que les gens passent de l'étape d'être conscients qu'il y a de la pauvreté à Sherbrooke, à celle de s'impliquer pour faire leur part dans la lutte», évoque-t-il

De l'avis de la CDC de Sherbrooke, le travail de sensibilisation n'est plus à faire, il faut maintenant engager les gens dans le processus.

«Les gens sont très sensibles à cette question. On le voit quand arrive le temps de la guignolée, avec le travail qu'effectue la Fondation Rock-Guertin, les gens sont très généreux. Maintenant, c'est de faire le passage de ces gestes ponctuels à l'appropriation de l'action en matière de lutte contre la pauvreté. On pense qu'en prenant en charge nous-mêmes une partie des responsabilités qui nous incombe de lutter, ça va avoir un effet boule de neige.»

La CDC de Sherbrooke invite les gens à partager la réalisation de leurs actions en lançant le défi à leurs amis sur les réseaux sociaux.

La charte peut être signée en ligne au www.sherbypartage.org.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer