Allen mise sur l'accès à l'emploi

Le candidat libéral Tom Allen avait invité une... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Le candidat libéral Tom Allen avait invité une dizaine de représentants de communautés multiculturelles afin d'annoncer ses engagements en matière d'immigration pour Sherbrooke.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Faille
La Tribune

(SHERBROOKE) Tom Allen mise sur l'accès à l'emploi pour faciliter l'intégration des communautés multiculturelles dans la région de Sherbrooke. Un objectif qu'il compte réaliser en discutant « face à face » avec les employeurs. « Je vais travailler à sensibiliser les gens d'affaires à faire preuve d'ouverture », promet-il, après avoir noté les difficultés des communautés multiculturelles à obtenir des emplois à Sherbrooke.

Pour appuyer ses dires, le candidat libéral avait invité une dizaine de membres de différentes communautés culturelles à témoigner de leurs propres expériences, hier, dans son bureau de comté.

« Pour les immigrants qui ont déjà une formation, c'est difficile de trouver du travail parce qu'il y a beaucoup d'entreprises qui favorisent les gens de la communauté d'accueil avant ceux des communautés immigrantes », a expliqué le président de la Fédération des communautés culturelles de l'Estrie, Edwin Moreno.

« Ça m'a pris au-dessus de sept mois pour me trouver un emploi après mon diplôme et ce n'est pas un membre de la communauté d'accueil qui me l'a offert, c'est un autre immigrant », déplore Roberto Alexander Chiguila Orantes, qui dit souhaiter que les employeurs brisent les stéréotypes.

Idrissa Bakayoko, diplômé d'une maîtrise universitaire, le remarque lui aussi : les emplois existent, mais ceux qui requièrent un niveau d'éducation supérieure sont moins accessibles. Il ajoute que de nombreux immigrants arrivent au Canada avec l'espoir de réaliser leurs rêves, mais qu'ils sont vite déçus par le manque d'occasions. « Ce n'est pas impossible, mais c'est difficile », convient-il.

« Quand on accueille quelqu'un, on a des responsabilités. Ce n'est pas seulement d'accueillir et de dire "maintenant vas-y, débrouille-toi". C'est ma responsabilité de député d'aider l'intégration à l'emploi et de donner les services », ajoute M. Allen.

Réunification des familles

Parmi les autres engagements de Tom Allen et des libéraux en matière d'immigration, le candidat a rappelé que son parti s'est engagé à investir 200 M$ pour accélérer le traitement de demandes et à presque doubler le budget destiné aux demandes de réunifications familiales. « Nous sommes le seul parti qui fait de la réunification des familles l'une de ses priorités essentielles en matière d'immigration », souligne-t-il.

Le PLC promet également d'élargir la capacité d'accueil du pays à 25 000 réfugiés syriens et irakiens, une communauté présente en grand nombre à Sherbrooke.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer