Cohabitation difficile sur le chantier du boulevard de l'Université

Des élèves de l'école le Triolet côtoient de... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Des élèves de l'école le Triolet côtoient de la machinerie lourde en circulant le long du chantier du boulevard de l'Université.

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les importants travaux entrepris sur le boulevard de l'Université, à la hauteur de l'école secondaire du Triolet, comportent une certaine part de danger pour les piétons.

C'est ce qu'a pu constater dans le secteur Martin Carrier, porte-parole du Service de police de Sherbrooke (SPS). « Comme toujours, nous demandons aux automobilistes et aux piétons de faire preuve de prudence en circulant dans un secteur de travaux », commente-t-il à La Tribune.

« Il y a certainement une problématique en ce qui concerne le déplacement des élèves sur l'heure du midi et à la fin de la journée. »

Ces travaux ont été entrepris la semaine dernière. Rappelons que la Ville de Sherbrooke procède à l'aménagement d'une piste cyclable le long du boulevard de l'Université entre l'entrée du Triolet et la bretelle d'accès à l'autoroute 410.

Une glissière de sécurité avait été installée du côté sud du boulevard pour permettre aux piétons et aux cyclistes d'atteindre en toute sécurité le projet commercial à l'intersection de la rue Galt et du boulevard de l'Université en 2011.

M. Carrier a été témoin d'une situation dangereuse, quand deux jeunes se sont faufilés entre des camions du chantier.

« Ils n'ont pas attendu d'être à l'intersection. Ils sont passés entre des gros camions et de la machinerie », se souvient-il.

« Il y a des signaleurs en place, mais ils sont placés à chaque bout du chantier, un près de l'intersection avec l'entrée vers le Triolet et l'autre à la bretelle vers la 410. »

À la Ville de Sherbrooke, on assure que des mesures ont été prises pour s'assurer que les élèves voulant se rendre à un centre commercial tout près puissent le faire en sécurité. Entre autres, on a prévu avoir recours à trois signaleurs. Toutefois, des jeunes ont pu se faufiler et échapper à la vigilance du personnel en place.

Si on observe d'autres problèmes du genre, on pourrait clôturer le secteur. Pour les prochains jours, l'accès du côté nord est libre. On procédera toutefois à la pulvérisation et à l'asphaltage du boulevard en direction ouest, ce qui nécessitera encore plus de vigilance.

À la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, on mentionne qu'un rappel de sécurité au sujet des déplacements vers le centre commercial a été fait à la rentrée. Aucune mesure particulière n'a été mise en place. Toutefois, des surveillants sont sur le terrain quotidiennement. La situation est préoccupante et on assure suivre le déroulement du chantier de près.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer