L'arbre de Noël quitte le Marché de la gare

L'arbre de Noël géant installé au Marché de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

L'arbre de Noël géant installé au Marché de la gare ne sera pas de retour.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'arbre de Noël géant installé au Marché de la gare ne sera pas de retour. Un sapin aux dimensions plus modestes sera plutôt décoré à la place des Moulins, à l'angle des rues Frontenac et Wellington Nord. Cette décision s'inscrit dans une révision de la gestion des décorations de Noël à la Ville de Sherbrooke.

Au final, ce sont quelque 20 000 $ récurrents qui seront économisés à partir de l'an prochain grâce aux réaménagements proposés, qui permettent d'épargner entre autres sur la main-d'oeuvre. Yves Tremblay, chef de division des parcs et des espaces verts à la Ville de Sherbrooke, explique que le déplacement du sapin s'effectue en lien avec le défilé du père Noël, qui prend fin sur la rue Wellington Nord année après année.

« Le fait d'amener l'arbre à cet endroit nous permettra d'en choisir un plus petit, parce qu'il sera dans un espace encaissé, donc il n'aura pas besoin d'être aussi grand pour provoquer le même effet. Les sommes récupérées seront réaffectées à d'autres équipements. »

Effectivement, il fallait prévoir cette année de remplacer la quinzaine de rideaux lumineux qui traversent les rues Wellington et Alexandre après dix années d'existence. Le coût de leur reconstruction est estimé à 20 500 $. « Cette année, nous consacrons le même montant que par les années passées, mais nous rafraîchissons la quincaillerie en faisant d'autres choix, comme en déplaçant le grand sapin. Les années suivantes, les coûts de 20 000 $ seront économisés. »

Le budget annuel consacré aux décorations de Noël est de 82 450 $. Ce sont quelque 75 000 lumières qui s'allument un peu partout en ville pendant les festivités. Des aménagements peu significatifs seront retranchés et les sapins naturels seront privilégiés pour délaisser les arbres coupés qu'on installait par exemple au poste de police de la rue Galt Ouest et dans le terre-plein du boulevard Bourque. Ce sont 16 de ces arbres qui seront éliminés, soit l'équivalent de plus de 23 000 lumières.

Quant au Marché de la gare, il sera décoré comme par le passé. « Les marchands ont déjà été informés de ce changement et ne seront pas laissés pour compte pour autant », précise le conseiller Rémi Demers, président de Destination Sherbrooke.

M. Demers a salué l'initiative écologique d'utiliser davantage les arbres en place plutôt que les arbres coupés.

L'illumination du sapin à la place des Moulins se fera le 26 novembre, trois jours avant le défilé du père Noël, prévu le 29 novembre.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer