La FEUS veut interdire la vente d'alcool fort après les 3 premières heures de la fête du jeudi

Sans mettre un terme aux prolongations des activités sociales du jeudi soir sur... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Faille
La Tribune

(SHERBROOKE) Sans mettre un terme aux prolongations des activités sociales du jeudi soir sur le campus de l'Université de Sherbrooke, la FEUS proposera à l'administration d'interdire la vente de spiritueux et de bières fortes une fois passée la limite des trois premières heures allouées aux associations étudiantes.

La Fédération étudiante de l'Université de Sherbrooke (FEUS) soumettra à la sécurité et à l'administration de l'Université de Sherbrooke un document de travail contenant de nombreuses recommandations afin de mieux encadrer les activités sociales prolongées sur le campus.

Parmi celles-ci, l'interdiction de vendre des spiritueux et des bières fortes (7 % d'alcool et plus) après les trois heures normalement allouées aux regroupements étudiants.

Réunie en conseil des membres ce dimanche, la FEUS a jeté les bases d'une nouvelle discussion sur l'avenir des activités estudiantines à l'UdeS qui devrait avoir lieu au cours des prochaines semaines avec l'administration et la sécurité.

« On a pris chacune des problématiques identifiées par l'administration et on a soumis des solutions pour y répondre », indique le porte-parole de la FEUS, Nicolas Delisle-Godin.

Outre cette mesure, le conseil des membres de la FEUS recommande également dans son document l'augmentation du nombre de points d'accès pour l'eau ainsi qu'une plus grande sécurité mobile entre les différentes facultés. Cette sécurité est assurée par des étudiants bénévoles.

Rappelons que l'Université de Sherbrooke a suspendu indéfiniment la tenue de prolongations sur le campus à la suite des débordements survenus dernièrement. La FEUS rappelle néanmoins que les 4 à 7 et 5 à 8 organisés sur le campus représentent des sources de financement importantes pour les associations étudiantes de toutes les facultés. Celles-ci ont droit à une prolongation de ces activités par session, jusqu'à minuit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer