Prix de l'essence: Dusseault réclame un poste d'ombudsman

Pierre-Luc Dusseault... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Pierre-Luc Dusseault

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Alors qu'on dénonce le prix de l'essence dans la région estrienne, le candidat du NPD dans Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault, revient à la charge avec la volonté de voir la création d'un poste d'ombudsman qui pourrait recevoir les plaintes du public.

«L'ombudsman de l'essence» viendrait ainsi renforcer «les pouvoirs du Bureau de la concurrence pour enquêter de manière proactive sur les allégations de fixation du prix du carburant.

«En tant que coparrain du projet de loi C-681 déposé au Parlement au cours de la dernière année pour permettre au Bureau de la concurrence d'agir plus rapidement et plus sévèrement, je suis aussi impatient que les Sherbrookois qu'on agisse contre toute tentative de collusion ou de fixation des prix», a précisé M. Dusseault dans un communiqué.

«Avec la multiplication des allégations de cas de fixation des prix de l'essence, notamment en Estrie, je pense qu'il faut offrir au bureau de la concurrence les ressources nécessaires afin de mettre fin à ces pratiques.», soutenait déjà le député sortant de Sherbrooke au moment du dépôt du projet de loi C-681.

Les voix s'élèvent dans la région sherbrookoise depuis quelques jours concernant les prix de l'essence. Ceux-ci sont régulièrement plus élevés que ceux affichés dans d'autres régions de la province, comme au Centre-du-Québec et en Montérégie.

Cette semaine, la Chambre de commerce de Sherbrooke avait dénoncé les trops grands écarts de prix dans la région par rapport au reste du Québec. Le député Luc Fortin a écrit à son ministre de l'Énergie, Pierre Arcand, pour lui demander d'agir dans l'épineux dossier du prix de l'essence à Sherbrooke.

Tout cela survient alors que le géant Costco chercherait à implanter une station d'essence à Sherbrooke, ce qui a habituellement l'effet de faire baisser les prix du carburant.

L'hiver dernier, le député Dusseault avait accusé le gouvernement de Stephen Harper de ne pas collaborer avec les citoyens qui ont intenté un recours collectif contre les compagnies pétrolières dans le dossier du cartel de l'essence.

Le NPD avait proposé la création d'un poste d'ombudsman des prix de l'essence afin de créer un plus grand rapport de force aux citoyens.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer