Deux radiations temporaires pour un médecin à la retraite

Le médecin sherbrookois Robert Corbeil devra purger deux radiations temporaires... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le médecin sherbrookois Robert Corbeil devra purger deux radiations temporaires de trois et cinq mois qui pourront être purgées concurremment.

Cette radiation requiert cependant un caractère plutôt symbolique étant donné que le médecin de 62 ans a pris sa retraite en juillet dernier sans attendre que le conseil de discipline du Collège des médecins du Québec annonce la sanction à lui être imposée pour une erreur professionnelle grave.

Rappelons que Robert Corbeil a reconnu sa culpabilité en novembre dernier d'avoir assuré un suivi inadéquat et d'avoir prescrit de manière inappropriée de puissants narcotiques à une patiente de 35 ans, qui est décédée d'une bronchopneumonie aigüe moins de 24 heures après l'avoir consulté.

Après l'admission par l'intimé des faits reprochés, le syndic du Collège des médecins avait recommandé une radiation temporaire de six mois tandis que l'avocat en défense avait suggéré une radiation de deux mois.

Le Dr Corbeil, qui pratiquait depuis 1979, n'en était pas à ses premières réprimandes. Il avait déjà été placé sous surveillance par le Collège des médecins il y a une dizaine d'années pour vérifier la qualité des soins qu'il prodiguait aux aînés. Il avait finalement lui-même renoncé à pratiquer dans les centres de soins de longue durée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer