Des traverses sonores coin King-Jacques-Cartier

Les représentations du Centre de réadaptation de l'Estrie (CRE) auront porté... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les représentations du Centre de réadaptation de l'Estrie (CRE) auront porté leurs fruits. Deux traverses avec feux sonores seront installées au coin des rues King Ouest et Jacques-Cartier, et une autre sera ajoutée au coin Wiggett et Jacques-Cartier, pour assurer la sécurité des personnes ayant une déficience visuelle. Une demande en ce sens avait été déposée au conseil municipal en février.

Il avait alors été mentionné qu'une intersection complètement protégée présentait un danger pour les personnes à déficience visuelle puisque le bruit qui leur permet normalement de naviguer disparaît. Certaines personnes s'étaient retrouvées désorientées, en plein milieu de l'intersection, et avaient dû compter sur un bon Samaritain pour les aider à compléter leur traversée.

Dès l'implantation des nouveaux feux, il sera possible de traverser entre l'institution Desjardins et la station-service Esso, et entre la station-service et le restaurant Thaïzone. Pour ceux qui voudraient rejoindre la Cité du parc, il faudrait longer le trottoir jusqu'à la rue Wiggett, où la troisième traverse avec feux sonores sera installée. À cet endroit, le virage à droite sur feu rouge sera interdit en tout temps.

Nathalie Côté, ingénieure coordonnatrice et chef de division par intérim à la division infrastructure, transport et construction à la Ville de Sherbrooke, explique que des feux sonores existent déjà ailleurs sur le territoire. « Nous avons analysé l'intersection et il n'était pas possible d'ajouter des traverses sonores aux quatre approches. Au niveau technique, il faudrait des sons différents parce que tous les feux sont au rouge en même temps. Nous ne voulons pas trop pénaliser les automobilistes non plus. En fonction des déplacements des personnes présentant une déficience visuelle, nous pouvons recommander deux traverses. »

La durée de la traversée ne sera pas modifiée pour autant. Un investissement de 35 000 $ sera nécessaire.

La conseillère Annie Godbout s'est inquiétée d'un investissement important sans savoir si les personnes concernées utiliseront lesdits feux, notamment en raison du détour que représente la traversée par l'intersection de la rue Wiggett. Mme Côté a rapporté que les décisions sont basées sur les déplacements des membres du CRE.

L'intersection King Ouest et Jacques-Cartier est l'une des plus achalandées à Sherbrooke avec un débit d'environ 48 000 véhicules par jour. Elle est aussi au coeur des correspondances d'autobus du réseau urbain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer