Des Belles de Fleurimont bien bichonnées

Le bal des finissants est un moment important dans la vie d'une jeune adulte.... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le bal des finissants est un moment important dans la vie d'une jeune adulte. Fernand Plante, de Stratford, l'a bien compris lorsqu'il a offert sa Mercedes Gazelle 1929 à sa fille pour qu'elle s'y rende tout en style.

La 21e édition de l'exposition Les Belles de Fleurimont, un partenariat entre le Club de voitures anciennes de Sherbrooke et l'Association de la sclérose en plaques de l'Estrie, se tenait dimanche au centre Julien-Ducharme. L'événement annuel, qui a pour but d'amasser des fonds pour la recherche et l'aide aux personnes atteintes de la maladie, a regroupé près de 450 propriétaires de voitures anciennes et autour de 2000 visiteurs.

Parmi ces amants de l'automobile, on trouvait Fernand Plante, derrière l'une des voitures les plus anciennes présentées sur place. Entre les Buick du temps d'Elvis et les grosses cylindrées, sa petite Mercedes Gazelle 1929 détonnait par son élégance. Qui plus est, son état ne reflète en rien son âge.

« Ce n'est pas un original, je l'ai monté avec un moteur de Ford et la carrosserie a été achetée dans un kit, concède M. Plante. J'ai monté le reste moi-même, ça m'a pris environ deux ou trois ans. On ne l'utilise pas beaucoup, c'est juste pour la regarder ou pour des événements comme aujourd'hui. »

Voilà 30 ans que M. Plante bichonne sa voiture, la transportant un peu partout au Québec et aux États-Unis dans des spectacles de voitures anciennes, mais c'est sa fille qui a été la première à l'exhiber dans un événement d'importance.

« Ma fille l'a utilisée à 16 ans pour son bal. À l'époque, je ne l'avais pas encore immatriculée alors on a emprunté une plaque d'un marchand automobile pour qu'elle puisse l'utiliser, elle était très contente, raconte-t-il. Aujourd'hui, ma fille a 43 ans et moi j'ai toujours la voiture! »

Et à voir le nombre de gens qui se sont arrêtés pour admirer et photographier la voiture hier, on présume que c'est une entrée remarquée qu'a réalisée la fille de M. Plante il y a de cela une trentaine d'années, au moment de défiler devant ses collègues de classe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer