Centre Vidéotron : Labeaume courtise les Sherbrookois

Les maires de Québec et Sherbrooke, Régis Labeaume... (IMACOM, Julien Chamberland)

Agrandir

Les maires de Québec et Sherbrooke, Régis Labeaume et Bernard Sévigny, ont profité du passage du premier dans les Cantons-de-l'Est pour prendre un café ensemble et discuter.

IMACOM, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Régis Labeaume était de passage mardi à Sherbrooke, dernière destination de sa tournée provinciale de promotion du nouvel amphithéâtre de Québec.

« J'invite les gens de Sherbrooke et de la région à venir marcher sur notre nouvelle patinoire. Pour les maniaques de hockey, la chance de visiter un amphithéâtre neuf de plus de 18 000 sièges, c'est extraordinaire. Tout le monde l'a payé, alors je me devais d'inviter tout le monde à le visiter », a déclaré M. Labeaume, rappelant que tous les Québécois sont copropriétaires du Centre Vidéotron puisque 210 M$ de fonds publics ont été investis pour sa construction.

Déjà 180 000 billets gratuits ont été distribués pour visiter, entre le 3 et le 7 septembre, l'amphithéâtre de 370 M$. « À l'heure où je vous parle, il reste environ 1200 billets à donner, alors dépêchez-vous de réserver le vôtre », a lancé, en matinée, le premier magistrat de la Ville de Québec.

« À l'époque des Nordiques, 35 pour cent des amateurs étaient de l'extérieur de la ville de Québec », relate M. Labeaume, notant du même souffle que l'Est-du-Québec est une clientèle cible du nouvel amphithéâtre.

Du côté de la programmation artistique, le maire de Québec promet qu'elle sera attrayante. « Je peux vous dire qu'il n'y a pas un artiste qui passera au Centre Bell qui ne viendra pas au Centre Vidéotron. Calculez-le. Venir à Québec, c'est facile », mentionne-t-il.

Pour ce qui est du retour d'une équipe de la Ligue nationale de hockey à Québec, sans trop s'avancer, le maire se dit optimiste. « On est trop proche de l'échéancier que la Ligue s'est donné (pour rendre sa décision) pour que j'en parle. Depuis cinq ans, on a du succès. Les gens nous ont donné le mandat de bâtir l'amphithéâtre, on l'a fait avec 30 M$ d'économie. Jusqu'ici, on a livré à chaque fois, alors si la tendance se maintient, on devrait avoir une fin heureuse », lance-t-il pour unique réponse.

Un café entre maires

Entre deux entrevues médiatiques, le maire de Québec a pris le temps de prendre un café avec son homologue Bernard Sévigny à l'hôtel de ville. « C'est la première fois que je visite votre hôtel de ville, il est magnifique. Je voulais venir au match de football du Rouge et Or contre le Vert & Or le 12 septembre, mais c'est le premier match à l'amphithéâtre », a lancé en riant M. Labeaume, ajoutant qu'il se reprendrait cet hiver en venant voir jouer les Remparts contre le Phoenix, à Sherbrooke.

Les maires ont discuté de dossiers communs, notamment du prochain pacte fiscal. Le maire de Sherbrooke était heureux de la rencontre. « On est sur la même longueur d'onde sur les enjeux municipaux. C'est facilitant parce que Régis est extrêmement influent auprès du gouvernement du Québec. Ses positions sur l'ensemble des dossiers municipaux sont importantes. L'unité municipale est là », souligne M. Sévigny, notant au passage qu'en tant qu'ancien Montréalais, il demeurera fan du Canadien même si les Nordiques, « une équipe qu'il respecte », reviennent à Québec.

Les personnes intéressées à visiter l'amphithéâtre de Québec doivent obligatoirement se procurer un laissez-passer à l'adresse ticketmaster.ca/centrevideotron ou par téléphone au 1 855 790-1245. Les travailleurs qui ont construit l'amphithéâtre seront les premiers, le 1er et 2 septembre, à visiter le Centre Vidéotron. Les invités VIP seront les derniers à en faire le tour, le 8 septembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer