L'ex-église Notre-Dame de Lourdes convertie en école de danse et de yoga?

Pour concrétiser leur nouvelle école, les futurs acquéreurs... (Frédéric Côté)

Agrandir

Pour concrétiser leur nouvelle école, les futurs acquéreurs voudraient agrandir le bâtiment existant par l'arrière ainsi qu'en marge avant, sur la rue Fairmount, pour créer une salle supplémentaire et ajouter un logement à l'étage pour les propriétaires.

Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) L'ancienne église Notre-Dame de Lourdes, située sur la rue McManamy, pourrait être vendue et serait convertie en école de danse, d'art et de yoga. Un changement de zonage sera nécessaire pour permettre une école de développement personnel comportant un logement.

La demande de changement de zonage est effectuée par Alain Lalumière, cofondateur du Studio Mouvance.

Pour concrétiser leur nouvelle école, les futurs acquéreurs voudraient agrandir le bâtiment existant par l'arrière ainsi qu'en marge avant, sur la rue Fairmount, pour créer une salle supplémentaire et ajouter un logement à l'étage pour les propriétaires. L'église actuelle a une superficie d'environ 120 mètres carrés, alors que l'agrandissement projeté, qui servirait pour les cours de yoga, aurait une superficie au sol de 130 mètres carrés. Le zonage actuel ne permet que l'usage résidentiel de un à trois logements.

Selon le sommaire décisionnel de la Ville de Sherbrooke, «le projet permet la reconversion d'un établissement religieux et va dans le sens des orientations du schéma d'aménagement et de développement révisé visant la vitalité du centre-ville. L'église est située dans l'aire d'influence du centre-ville».

Faible valeur patrimoniale

Le bâtiment religieux est considéré à faible valeur patrimoniale selon l'inventaire des lieux de culte du Québec. Il est aussi pris en considération que le projet a peu d'impact sur l'environnement physique et que le terrain est assez grand pour les nouveaux usages et le stationnement exigé. L'ancienne église anglicane appartient à la congrégation de la Fraternité Saint-Pie X, qui cherchait à déménager (voir autre texte).

La conseillère Nicole A. Gagnon s'est dite un peu inquiète de la nouvelle vocation du bâtiment. «Je suis inquiète parce que le Centre communautaire et de loisirs est vraiment très près. Je trouve difficile quand les commerçants s'installent près les uns des autres et se battent entre eux, mais nous n'avons pas à choisir ce que les gens décident d'acheter. Je suis contente qu'un promoteur s'intéresse à cette église.»

Mme Gagnon est par ailleurs heureuse que l'édifice puisse être revitalisé. «C'est toujours un avantage quand on peut réutiliser un endroit comme celui-là. Ça nous permet de garder des souvenirs de son histoire.»

Le projet sera l'objet d'une séance de consultation publique le 22 septembre à 18 h 30 au bureau d'arrondissement du Mont-Bellevue, au 600 rue Thibault. Nicole A. Gagnon ne rapporte aucune inquiétude citoyenne jusqu'à maintenant. La valeur de l'immeuble au rôle d'évaluation 2013-2015 est de 164 200 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer