Une nouvelle église veut s'installer sur la rue Plante

La Fraternité Saint-Pie-X aurait trouvé le lieu idéal... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

La Fraternité Saint-Pie-X aurait trouvé le lieu idéal pour installer sa nouvelle église, soit un garage commercial du 289 rue Plante, dans l'arrondissement de Fleurimont.

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) La Fraternité Saint-Pie X aurait trouvé le lieu idéal pour installer sa nouvelle église. Après avoir tenté d'acheter l'ancienne caserne de la rue Prospect, une tentative d'achat qui a échoué en raison du zonage, la congrégation religieuse jette maintenant son dévolu sur un garage commercial du 289 rue Plante, dans l'arrondissement de Fleurimont.

Le terrain visé touche à la fois le chemin Plante et la rue Wilfrid. Le garage lui-même serait reconverti en lieu de culte qui permettrait d'accueillir environ 120 fidèles.

Établie sur la rue McManamy, où se tiennent les messes dominicales, la Fraternité souhaitait déménager. Fondée en Suisse en 1970, elle ne refuse pas l'autorité du pape ou de l'évêque, mais elle estime qu'il y a des erreurs dans les textes du concile Vatican II. Elle tient des messes traditionnelles en latin et prône des valeurs traditionnelles comme l'enseignement du catéchisme. Les prêtres qui célèbrent les messes de Sherbrooke sont établis à Saint-Césaire en Montérégie.

Les terrains visés par le projet sont situés dans des zones résidentielles où ne sont permis que les habitations unifamiliales isolées, les établissements de services professionnels, personnels et artisanaux à l'intérieur d'une habitation à certaines conditions, et les bâtiments accessoires. Une demande de changement de zonage a été déposée pour ajouter l'usage spécifique «église».

Stationnement

Le règlement demande toutefois qu'une case de stationnement soit aménagée pour quatre sièges. L'exigence de 30 cases à proximité de l'église pourra être satisfaite compte tenu de l'espace disponible.

Parmi les éléments militant en faveur du projet, selon le sommaire décisionnel de la Ville de Sherbrooke, «le nouvel usage est moins susceptible de générer des nuisances pour le voisinage que les activités de mécanique automobile qui s'exerçaient auparavant».

«Le garage n'était pas très convivial avec le quartier résidentiel, mais possédait un droit acquis, reconnaît le conseiller de l'arrondissement Fleurimont, Louisda Brochu. Le nouveau projet m'apparaît conciliable, les célébrations ne sont pas en temps plein non plus.»

Il est aussi noté que le terrain de la propriété visée surplombe la rue Wilfrid d'au moins deux mètres, ce qui pose une importante contrainte pour le morcellement de la propriété à des fins de redéveloppement résidentiel. Selon le plus récent rôle d'évaluation, l'immeuble était évalué à 212 600 $.

Rappelons que la proposition d'achat de la caserne Robert-Davidson avait échoué parce que le Service de la planification et des équipements de la Ville de Sherbrooke avait jugé le dossier de la Fraternié Saint-Pie X non conforme, entre autres parce que des commerces de proximité sont souhaités dans ce secteur de la ville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer