Armes en mousse volées au Camp Val-Estrie

La directrice générale du Camp Val-Estrie, Josianne Arès,... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

La directrice générale du Camp Val-Estrie, Josianne Arès, affirme qu'entre 60 et 80 articles de combat en mousse ont été volés dans la nuit de mercredi à jeudi.

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Camp Val-Estrie a été victime d'un vol important, alors qu'entre 60 et 80 articles de combat en mousse y ont été dérobés dans la nuit de mercredi à jeudi.

Les épées et boucliers qui ont disparu valent autour de 9000 $, et sont utilisés principalement pour les camps à thématique médiévale qui connaissent un grand succès à Val-Estrie depuis les dernières années. Ceux qui ont commis ce vol devaient avoir une bonne connaissance du monde des «grandeur nature» ainsi que du camp, souligne la directrice générale de l'endroit, Josianne Arès.

«Comme les camps spécialisés sont terminés pour l'année, on était en train de faire l'inventaire et le ménage. À ce moment, on rapatrie pour l'automne tout le matériel au bâtiment principal. Le déplacement était en cours d'opération. Les armes étaient entreposées dans un bâtiment du médiéval barré avec un cadenas, mais un panneau qui sert pour faire le comptoir de prêt a été ouvert pour permettre aux personnes d'entrer», relate-t-elle.

«Ils ont vraiment ciblé les objets à voler, ils n'ont pas tout reviré à l'envers. Il fallait qu'ils sachent qu'il n'y avait plus de camp à cet endroit cette semaine; il y avait encore beaucoup d'enfants sur le terrain, mais pas à cet endroit-là. Il fallait aussi connaître la valeur des objets. Et les voleurs ont fait un tri : ils ont pris ce qui avait le plus de valeur, et ce qui était moins facilement identifiable comme appartenant au Camp.»

Les fautifs avaient effectivement intérêt à voler des items d'apparence plus générale, puisque le but du vol est probablement de revendre ces objets, alors que la saison des grandeur nature bat son plein.

«Pour eux, c'est facile, tu te présentes sur les sites et tu proposes de vendre tes armes à des personnes qui arrivent avec des armes non conformes ou moins bonnes», explique Mme Arès.

Appel à la vigilance

La directrice générale invite donc les amateurs de grandeur nature à être vigilants s'ils achètent des armes usagées. Les boucliers dérobés ne portent pas de marque distinctive du camp, mais les épées portent chacune une lettre dans le bas de la lame : les initiales B, C, V, E et M étaient utilisées pour diviser les armes entre les différents clans pendant les camps. Tout le matériel a été produit par l'entreprise sherbrookoise Calimacil.

Une enquête a été ouverte à la Sûreté du Québec de Coaticook. Les citoyens ayant des renseignements sont invités à les communiquer en appelant au 819 849-4813.

Le Camp a rapidement publié sur Facebook un message déplorant les gestes commis. Même pas 24 heures plus tard, la publication avait 500 partages, et des internautes faisaient parvenir à l'administration de récentes annonces Kijiji d'armes en mousse à vendre.

«Les gens trouvent ça désolant, parce que ça cible directement les services aux enfants. C'est un gros volet pour nous les camps médiévaux, on parle d'une soixantaine d'enfants par semaine pendant l'été. On poursuit d'ailleurs notre développement dans ce créneau, c'est ce qui différencie le Camp Val-Estrie. On a des infrastructures uniques au Québec, personne n'a de parc médiéval comme ça dans la forêt», ajoute Mme Arès.

Pendant l'automne et l'hiver, des écoles et groupes corporatifs sont accueillis dans le camp médiéval. Le fournisseur Calimacil a offert un prêt d'équipement au Camp pour que celui-ci soit capable d'honorer ses engagements ainsi que de nouvelles réservations à court terme.

«Tout le monde est vraiment gentil», admet en guise de consolation la directrice générale.

Les assurances du camp ne couvraient pas le matériel volé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer