De nouveaux feux de circulation apparaîtront sur Jacques-Cartier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) La construction du projet résidentiel Urbano, derrière le restaurant Le Cartier, entraînera de nouveaux aménagements sur le boulevard Jacques-Cartier. De nouveaux feux de circulation seront installés à l'intersection de la rue Tracy. Dans le même sens, la rue Bellevue sera prolongée entre les rues Leech et Tracy.

Ces aménagements sont rendus nécessaires en raison de l'envergure du projet, qui consiste en un bâtiment de 12 étages et d'environ 90 logements. La circulation automobile deviendra plus importante dans le secteur et le réseau d'aqueduc devra aussi être amélioré.

Dans le sommaire décisionnel de la Ville de Sherbrooke, on peut lire que «le prolongement de la rue Bellevue permet deux accès au boulevard Jacques-Cartier Sud pour maintenir un niveau de service adéquat et assurer des liens redondants en cas d'urgence».

Des trottoirs seront à prévoir le long de la rue Bellevue et sur la rue Tracy puisque les piétons se dirigeant vers le parc Jacques-Cartier seront dirigés vers le nouveau feu de circulation.

Le coût des travaux, évalué à 1,1 M$, sera en majeure partie assumé par la Ville, mais le promoteur paiera la somme de 128 000 $.

Une mesure suffisante?

La conseillère Christine Ouellet s'est montée inquiète de la forte affluence de voitures et de piétons dans ce secteur. «Ce n'est déjà pas facile de circuler pour les piétons et les cyclistes. J'ai une préoccupation pour la fluidité de la circulation. Je sais que les coûts sont importants, mais y aurait-il la possibilité d'aménager une passerelle au-dessus du boulevard comme on peut en voir au-dessus du boulevard du Vallon à Québec?»

Le président du comité exécutif Serge Paquin mentionne que la passerelle n'est probablement pas la solution la plus abordable.

Chantal L'Espérance convient qu'il est périlleux de traverser le boulevard, mais souhaite que la traverse pour piétons soit entièrement protégée par le phasage des nouveaux feux de circulation.

L'ajout de ces feux permettra peut-être aussi de réduire les coûts associés à la reconfiguration souhaitée du parc Jacques-Cartier. Prévue depuis longtemps, elle ne constitue toutefois pas une priorité. La présence de feux à l'intersection de la rue Tracy figurait parmi les nouveaux aménagements nécessaires.

Rappelons que le projet d'éliminer la circulation automobile dans le parc Jacques-Cartier n'a jamais été abandonné. Aucune date de réalisation n'a toutefois été avancée. «Nous sommes loin de la coupe aux lèvres. Pour l'instant, nous nous accommodons de ce que le parc peut offrir, mais il mériterait une attention particulière», commente Chantal L'Espérance.

Le temps se charge de certaines mesures proposées dans le plan directeur des parcs, où il était question, outre une voie d'accès en prolongeant la rue Tracy, de relocaliser les terrains de soccer et la maison des jeunes. Le déménagement de la maison Azimut Nord au parc André-Viger sera finalement survenu bien avant le réaménagement du parc.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer