Pas assez zen la promenade du Lac-des-Nations?

Zen ou pas la promenade du Lac-des-Nations? Pas suffisamment au goût du citoyen... (IMACOM, FRÉDÉRIC CÔTÉ)

Agrandir

IMACOM, FRÉDÉRIC CÔTÉ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Zen ou pas la promenade du Lac-des-Nations? Pas suffisamment au goût du citoyen Pierre Glaude, qui soulève ce qui est selon lui un manque de cohérence dans la gestion de la promenade urbaine.

M. Glaude explique avoir salué l'arrivée de la zone zen à ses débuts et a même oeuvré comme bénévole pendant quatre ans pour veiller au partage harmonieux de l'espace. «Je suis très préoccupé par la berge nord. Les gens foncent partout. Je serais en faveur d'une vraie piste cyclable dans cette portion-là, comme c'est le cas sur les rues Queen-Victoria et de la Glacière. On pourrait la prolonger jusqu'au pont Jacques-Cartier.»

Pierre Glaude est un amateur de patin à roues alignées. «Nous n'avons plus de places pour faire de la vitesse depuis qu'ils ont démantelé la piste au parc André-Viger. J'aimerais qu'un lignage plus conventionnel soit fait sur la rive nord du lac à partir de la halte Jacques-Martin. En ce moment, les gens prennent le droit de marcher n'importe où. La rue de l'Esplanade est une piste cyclable et elle devrait le demeurer, mais il faudrait prolonger la piste dans le parc. Avant, il y avait une ligne médiane qui séparait les deux zones.»

M. Glaude compte se rendre au conseil municipal pour dénoncer la situation.

À la Ville de Sherbrooke, on confirme qu'aucun lignage n'est prévu sur la rive nord du lac des Nations pour permettre à tous les utilisateurs de profiter de la pleine largeur de la piste. Au service des communications, on estime que l'ajout d'une ligne augmenterait les risques de conflits. On précise que la responsabilité de circuler au bon endroit incombe à chacun et que le sujet a fait l'objet de débats au conseil municipal et au comité de sécurité publique.

Pourtant, la zone zen avait été créée pour permettre une cohabitation harmonieuse malgré l'étroitesse de la piste multifonctionnelle du côté sud. Il avait aussi été envisagé d'interdire les vélos et les patins à roues alignées, à défaut de pouvoir garder des corridors réservés. La promenade du côté nord, plus large, ne permettrait-elle pas l'aménagement de corridors réservés? «Nous n'avons pas relevé de plaintes à cet égard. Il n'y a pas de lignage parce que nous ne constatons pas de problématique et que l'espace est assez grand pour accommoder tout le monde. S'il y a un problème, on pourra réévaluer la situation, mais pour le moment, ce n'est pas le cas. J'y marche moi-même dans des périodes très achalandées et je n'ai rien constaté de particulier», réagit le président du comité exécutif et membre du comité de sécurité publique Serge Paquin.

Par ailleurs, la section de piste cyclable située derrière le nouveau complexe Le Baron, dans le secteur de la rue Marconi, devrait être asphaltée au courant des prochaines semaines. La Ville attendait la fin de certains travaux en lien avec le chantier du complexe avant de procéder.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer