Les Stentors en finale du championnat mondial

Pour une troisième année consécutive, les Stentors de Sherbrooke se sont... (Photo fournie)

Agrandir

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Pour une troisième année consécutive, les Stentors de Sherbrooke se sont qualifiés pour la finale du championnat mondial des corps de tambours et clairons. Mardi soir, la formation de 41 musiciens âgés entre 12 et 21 ans a participé à l'épreuve finale à Michigan City en Indiana. Cette performance dépasse largement les attentes de la directrice Josianne Alarie.

«Nous sommes le seul corps de tambours et clairons au Québec et parce qu'il n'y a pas de compétitions dans la province, nous avons décidé d'emmener les jeunes à des compétitions internationales. Nous sommes partis le 17 juillet pour 24 jours aux États-Unis et nous avons visité huit États différents. Nous concluons la tournée au Drum corps international world championship», raconte Mme Alarie.

Deux catégories s'offraient aux participants, soit la catégorie mondiale, pour les groupes de plus de 150 jeunes, et la catégorie ouverte, pour les plus petits groupes, généralement composés d'au moins 80 musiciens.

«Avec 41 participants, nous sommes beaucoup plus petits. Il y avait 18 formations dans le concours et les 12 meilleurs se qualifiaient pour la finale.»

Le Meilleur spectacle

Avec cinq points d'avance sur leurs plus proches poursuivants, les Stentors ont réclamé la dernière position encore disponible pour la finale. «La majorité de notre groupe est nouveau. Plusieurs n'avaient jamais joué d'un instrument avant ou ils n'avaient jamais appris une chorégraphie. On se demandait si on se rendrait au bout de la compétition, mais nous avons donné notre meilleur spectacle de la saison. Nous sautions de joie. Nous ne nous attendions pas à ça. Nous espérions seulement que les jeunes aient la piqûre pour revenir plus forts l'an prochain. Nous pouvons être vraiment fiers de nos Sherbrookois.»

Mme Alarie s'est dite particulièrement émue puisque cette performance était inattendue.

Au lendemain de cette finale à saveur internationale, le groupe se dirige aujourd'hui vers Indianapolis, où deux des leurs prendront part à une compétition individuelle. Au clairon, Antoine Mailloux tentera sa chance, alors que Laurence Alarie, membre de la section auxiliaire, réalisera une chorégraphie avec un sabre. «Nous ne nous attendons pas à un podium, mais nous pourrions toujours être surpris.»

Les Stentors s'entraîneront ensuite au Lucas Oil Stadium, le domicile des Colts d'Indianapolis dans la NFL.

À leur retour dimanche, ils offriront un spectacle à Sherbrooke pour tous ceux qui les ont encouragés. Le lieu de la célébration reste encore à être déterminé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer