Lanternes et théâtre nocturne au domaine Howard

Il sera possible de participer à des ateliers... (La Tribune, Camille Dauphinais-Pelletier)

Agrandir

Il sera possible de participer à des ateliers de confection de lanternes lors de plusieurs événements sherbrookois qui se tiennent pendant le mois d'août. Le premier a d'ailleurs eu lieu à Bouffe ton Centro; Simon Durocher-Gosselin, de la compagnie LaboKracBoom, et Kristelle Holliday, du Théâtre des Petites Lanternes, n'ont pas chômé samedi.

La Tribune, Camille Dauphinais-Pelletier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Imaginez déambuler dans le domaine Howard à la tombée de la nuit, une lanterne à la main, et être complètement immergé dans un conte théâtral duquel vous êtes à la fois spectateur et acteur.

C'est l'expérience que propose le Théâtre des Petites Lanternes (TPL) avec l'adaptation du conte médiéval Trivulus, qui sera présentée en plein air le 12 septembre dans le cadre du Rendez-vous d'Howard.

L'équipe a choisi, parmi une sélection de contes, une histoire pleine de nuances, qui colle bien à des enjeux forts actuels, avance Kristelle Holliday, du TPL. «Les humains, on ne change pas beaucoup. Malgré les centaines d'années qui passent, on reste avec les traits humains, et c'est ce qu'on voit vraiment dans ce conte. Peut-être que les paysages ont changé avec le temps, mais nous, comme personnes, on reste pareilles», souligne-t-elle.

Ateliers de confection de lanternes

Mais pour pouvoir vivre l'expérience à son plein potentiel, encore faut-il avoir une lanterne. C'est pourquoi des ateliers de confection de lanternes se tiendront tout au long du mois d'août.

Le premier avait lieu samedi dans le cadre de Bouffe ton Centro. Jeunes et moins jeunes s'affairaient avec colle et ciseaux à réaliser d'originales créations, que ce soit à partir de pots mason ou de tissu imperméable tendu sur des branches de saule. Les responsables du kiosque ne chômaient pas. «On n'a pas arrêté de la journée!» confirmait en souriant Simon Durocher-Gosselin, de la compagnie LaboKracBoom.

D'autres ateliers - offerts gratuitement - se tiendront lors du Festival des traditions du monde (13-16 août, parc Julien-Ducharme), du Symposium Art Mural de Sherbrooke (21-23 août, Marché de la Gare) ainsi qu'aux sessions Bricolibre à l'Espace Sans Nom au 170 rue Queen, à Lennoxville (18 et 25 août de 18 h à 21 h et 1er septembre de 16 h à 19 h).

On pourra aussi fabriquer sa lanterne le 12 septembre au Rendez-vous d'Howard à partir de 10 h.

Il est également possible d'organiser des séances de confection de lanternes entre collègues, amis ou famille; il n'y a qu'à contacter Kristelle Holliday au 819 346-4040.

Et l'an prochain?

Le conte théâtral est réalisé par le TPL, en collaboration avec LaboKracBoom et la Maison des arts de la parole. Il fait partie d'un plus grand projet nommé Rivières de Lumières.

C'est grâce à un financement de Destination Sherbrooke ainsi qu'une entente avec le Conseil des arts du Québec et la Ville de Sherbrooke que ce projet a pu voir le jour.

«On reçoit du financement sur trois ans. On est très contents, parce que ça va nous permettre de bâtir un événement à l'avance, sans nous demander toujours si on aura accès au financement», affirme Mme Holliday. «L'an prochain, on aimerait créer un conte moderne propre à Sherbrooke, en collaboration avec la collectivité. On pourrait voir comment on pourrait incarner les figures classiques du héros, du diable ou encore de la princesse dans les contes modernes», donne-t-elle en guise d'avant-goût.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer