Mise en bouche réussie pour Bouffe ton Centro

Organiser un repas pour 400 convives au sommet... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Organiser un repas pour 400 convives au sommet du stationnement à étages Webster n'est pas exactement simple, mais le résultat en a valu la peine.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) C'est une affiche dans un café qui a attiré l'attention de Geneviève Richard sur la toute nouvelle soirée d'ouverture de Bouffe ton Centro, qui se tenait hier soir au sommet du stationnement à étages Webster. Celle qui se définit comme une épicurienne était enchantée à l'idée de goûter aux créations de 10 chefs sherbrookois, et avait hâte de voir de quoi aurait l'air le site, ainsi que les personnes qui le fréquentaient.

«C'est un événement qui fait très montréalais», donnait finalement comme verdict l'étudiante de l'UdeS, elle-même originaire de la métropole, soulignant le côté trendy de la soirée, qui comprenait également un défilé de mode.

Organiser un souper pour 400 personnes à un tel endroit n'est pas exactement simple d'un point de vue logistique. Un exemple pour l'illustrer? Les toilettes chimiques avaient dû être installées à l'aide d'une grue, puisque les camions cubes utilisés normalement ne passaient pas entre les étages.

Le résultat en valait toutefois la peine : la vue sur la rivière et la ville était magnifique, et l'ambiance était bien installée avec un grand bar central et une scène. «On a cherché longtemps l'emplacement. On voulait une place cool et qui ne soit pas commune. Aussi, nous sommes tous au centre-ville, et c'était important de faire ça dans notre cour», expliquait hier Jean-François Bédard, président de l'Association des gens d'affaires du centre-ville de Sherbrooke et l'un des organisateurs.

La formule était visiblement la bonne : les billets ont tous rapidement trouvé preneurs. «Aujourd'hui [vendredi], on a eu à gérer des gens qui voulaient des billets de dernière minute... on aurait eu la place physique pour les accueillir, mais la nourriture et l'alcool étaient prévus pour un nombre bien précis de personne», souligne M. Bédard.

L'an prochain - car le souper reviendra -, le nombre de convives pourrait être augmenté. «Mais on veut garder ça sélect.»

Les profits de la soirée iront à la Fondation Rock-Guertin, pour la confection des paniers de la rentrée.

Bouffe ton Centro se déroule samedi, de 11 h à 19 h sur Wellington Nord. La programmation complète est disponible sur internet à l'adresse bouffetoncentro.co/.

Amalgam, l'exposition

Le vernissage de l'exposition temporaire du Festival d'art urbain Amalgam, située dans un local sur Wellington Nord (en face de l'hôtel de ville), s'est par ailleurs tenu vendredi soir. On peut visiter l'installation, qui a pour objectif de présenter plus en profondeur la démarche des artistes participant à Amalgam, aujourd'hui et demain de 10 h à 17 h; l'entrée est gratuite. Comme lors des éditions précédentes, on peut aussi observer les artistes à l'oeuvre sur les murs de l'échangeur des Grandes-Fourches Nord durant la fin de semaine.

Partager

À lire aussi

  • Ruée vers le centro

    Sherbrooke

    Ruée vers le centro

    C'était le calme avant la tempête vendredi soir sur la rue Wellington. Certains kiosques avaient déjà été montés en prévision de Bouffe ton Centro;... »

  • Bouffe ton Centro s'attend à une Well bondée

    Sherbrooke

    Bouffe ton Centro s'attend à une Well bondée

    Si la soirée-bénéfice Bouffe ton Centro d'aujourd'hui est représentative de ce qui attend la rue Wellington Nord samedi, alors les organisateurs... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer