Fin du courrier à domicile au début 2016

La fin de la livraison à domicile est prévue pour le début 2016 à Sherbrooke.... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La fin de la livraison à domicile est prévue pour le début 2016 à Sherbrooke. C'est ce que Postes Canada a annoncé, mercredi matin, à ses employés.

«Aujourd'hui, nous avons informé les représentants municipaux ainsi que les employés concernés que Sherbrooke sera la prochaine à passer de la livraison à la porte à la livraison aux boîtes postales communautaires en 2016», a confirmé par communiqué de presse la direction de Postes Canada.

Rappelons que d'importantes mesures de rationalisation, notamment celle d'abolir la livraison du courrier à domicile, avaient été annoncées en décembre 2013 par la direction de Postes Canada qui s'était donné cinq ans pour les appliquer.

Depuis que le programme a commencé en 2014, un million d'adresses ont franchi ou franchissent les différentes étapes du procédé de conversion.

Au cours des prochains jours, chaque résidant concerné recevra la première d'une série de communications de Postes Canada. La première contient une trousse d'information et un sondage à retourner par la poste. «Cette trousse sert à expliquer aux résidants comment ils peuvent faire part de leurs priorités et de leurs préférences quant au nouveau mode de livraison. C'est le processus que nous utilisons depuis le début. Jusqu'à maintenant, 260 000 Canadiens ont soumis leurs commentaires par l'intermédiaire de ce sondage qui s'est avéré très utile pour choisir des emplacements sécuritaires et adaptés», explique Postes Canada.

40 emplois

Les clients qui ont des préoccupations quant à leur capacité à accéder à leur boîte postale communautaire seront invités à joindre les spécialistes de Postes Canada par téléphone, «lesquels travailleront avec eux à trouver une solution qui répond à leurs besoins».

Les représentants syndicaux évaluent que près de 40 emplois disparaitront à Sherbrooke si cette mesure est instaurée. Un fait démenti par Postes Canada.

«Veuillez noter qu'aucun employé régulier à plein temps ou à temps partiel ne perdra son emploi par suite de cette initiative. Comme nous l'avons indiqué tout au long de ce processus, nous réduirons notre effectif en grande partie par l'attrition à mesure que les employés prendront leur retraite», peut-on lire dans le même communiqué publié par la société d'État.

«Le NPD a pris l'engagement de rétablir la livraison dans les villes qui ont été touchées par cette mesure injustifiée.»


Pierre Avard... (Archives La Tribune) - image 3.0

Agrandir

Pierre Avard

Archives La Tribune

«Avec l'appui de Stephen Harper»

«C'est avec l'appui des conservateurs de Stephen Harper que Postes Canada va de l'avant, et cela malgré des profits 198 millions de dollars en 2014», déclare Pierre Avard, l'ancien président de la section locale du Syndicat des travailleurs et travailleuses des Postes.

«Le NPD a pris l'engagement de rétablir la livraison dans les villes qui ont été touchées par cette mesure injustifiée», ajoute M. Avard.

Le chef libéral Justin Trudeau a également promis, en juin, le maintien de la livraison du courrier à domicile dans le cas où il serait élu aux prochaines élections fédérales prévues pour l'automne.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer