Mille et une couleurs du monde au FTM

Pierre Kwenders a offert une prestation musicale ensoleillée,... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Pierre Kwenders a offert une prestation musicale ensoleillée, réchauffant la foule qui s'était rassemblée sous le chapiteau pour le lancement de la programmation de la 18e édition du Festival des traditions du monde.

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Emanuelle Boutin-Gilbert
La Tribune

(SHERBROOKE) Le Festival des traditions du monde de Sherbrooke (FTM) innove cette année. Tout en restant fidèle à ses traditions le festival intègre la modernité à sa programmation. Des sons des percussions aux voix porteuses d'histoires, la technologie apporte son grain de sel à cette 18e édition qui s'annonce percutante.

En sols connus, les organisateurs de l'évènement culturel annuel de Sherbrooke ont annoncé les couleurs que revêtiront les cinq jours de festivités. Sous un chapiteau empli d'acteurs locaux, de bénévoles et de représentants gouvernementaux, c'est avec enthousiasme que Malika Bajjaje, la directrice générale du comité organisateur du FTM, a présenté la programmation du festival.

Première nouveauté cette année, un jardin du monde offrant aux visiteurs la possibilité de découvrir la végétation luxuriante de l'Asie, de l'Orient et des tropiques. Le coin gastronomique se dote aussi de nouvelles destinations gourmandes, soit l'Espagne, l'Inde et la Chine.

Ceux qui désirent s'imprégner davantage de la culture des autres et de la découvrir autrement, une nuit d'histoire s'intègre aussi à la programmation cette année. Vendredi 14 août, de minuit à trois heures du matin, des compteurs professionnels feront découvrir l'univers des contes des mille et une nuits aux petits et aux grands.

Le festival permet de « faire parler toutes les expressions culturelles », a résumé Malika Bajjaje.

Si le temps se faisait gris et froid hier matin, le groupe Heavy Soundz a certainement transporté le soleil de l'Amérique du Sud jusqu'à Sherbrooke avec ses tonalités très rythmées. Composés d'un Guatémaltais, d'un Salvadorien, d'un Montréalais et d'un Sherbrookois, ils sont de retour pour une deuxième année consécutive au festival. Les quatre artistes seront entourés des autres membres de leur groupe et présenteront en primeurs, lors de l'ouverture de l'évènement mercredi, 12 août, les titres de leur prochain album qui paraîtra cet automne.

Accentuant la force du soleil, Pierre Kwenders, originaire du Congo, a fait voyager l'assistance jusque dans son pays tout en y ajoutant des sons issus des traditions musicales québécoises et canadiennes. Un mariage très certainement intéressant qu'il sera possible de découvrir le vendredi soir 14 août.

D'autres noms comme Boogat et Élage Diouf, connus respectivement pour son album sorti en 2013 El Dorado Sunset et ses collaborations avec le groupe Les Colocs, viendront présenter leur nouvel album. L'artiste africain en profitera d'ailleurs pour faire connaître en primeur les nouvelles sonorités de sa musique.

La liste des six cents artistes qui feront vibrer les différentes cultures représentées pendant la semaine de festivités est trop longue à énumérer, le mieux reste encore de visiter le site internet de l'évènement.

Cette année, il faudra débourser dix dollars pour se procurer le passeport qui permettra de franchir, l'une après l'autre, les frontières des cinq continents. Comme l'a si bien dit Shah Ismatullah Habibi, président du conseil d'administration du FTM, « c'est peu cher payé pour s'offrir ce voyage à travers tous ces pays ».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer