Le capitaine Beaulieu revient en CF-18

Un chasseur supersonique survolera Sherbrooke à basse altitude vendredi sur... (Photo site web Faucheurs de marguerites)

Agrandir

Photo site web Faucheurs de marguerites

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un chasseur supersonique survolera Sherbrooke à basse altitude vendredi sur l'heure du midi, un événement qui promet d'en mettre plein la vue et plein les oreilles...

Denis Beaulieu... (Photo Aviation royale canadienne) - image 1.0

Agrandir

Denis Beaulieu

Photo Aviation royale canadienne

C'est le retour du capitaine Denis Beaulieu à l'événement les Faucheurs de marguerites, samedi et dimanche. Le militaire originaire de Sherbrooke viendra aux commandes d'un CF-18 spécialement peint en hommage au 75e anniversaire de la Bataille d'Angleterre.

«Cheech» Beaulieu survolera la ville de Sherbrooke à bord de cette «oeuvre d'art» à environ 150 mètres entre midi et midi et demi lors de son arrivée à l'aéroport de Sherbrooke. Le pilote repartira le lundi en après-midi, affirme l'organisation des Faucheurs de marguerites.

En 2013, le capitaine Denis Beaulieu était venu à l'aéroport dans un de ces impressionnants appareils, un véritable avion de chasse de l'armée canadienne. Rappelons que Denis Beaulieu a été nommé cette année pilote de l'équipe de démonstration du CF-18 par l'Aviation royale canadienne. Il s'agit pour lui de l'occasion parfaite pour faire une tournée de l'Amérique du Nord en démontrant son talent de pilote ainsi que le potentiel des appareils CF-18.

20 ans

Il y a maintenant 20 ans que l'événement Les Faucheurs de Marguerites du Québec rassemble chaque année des aviateurs et des constructeurs d'aéronefs. Ce rendez-vous rempli d'activités sur l'aviation récréative et sportive convie également tous les amoureux de l'aviation.

Ceux-ci sont invités à «venir rencontrer ces gens sympathiques et voir de près leurs merveilleuses machines volantes», mentionnent les organisateurs dans un communiqué de presse.

«Il ne s'agit pas d'un spectacle aérien, mais bien d'une rencontre amicale d'aviateurs. Notre but second est de faire découvrir notre passion à ceux qui demain nous remplaceront.»

L'entrée est gratuite pour tous les pilotes et leurs invités qui arrivent par la voie des airs. Il n'y a pas de frais d'atterrissage pour les monomoteurs.

L'admission générale est de 8$ pour les deux jours sur le site pour les personnes de 16 ans et plus. Les heures d'ouverture pour l'admission générale sont de 9h à 16h samedi et de 9h à 15h dimanche.

On a confié le rôle de président d'honneur de l'événement à Thomas Fecteau, un pionnier de l'aviation. Il participera à deux conférences sous forme d'échanges samedi et dimanche matin. En son honneur, la grande tente blanche sera baptisée: le pavillion Thomas Fecteau.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer