Une quarantaine d'élèves de La Maisonnée devront être déplacés

C'était dans l'air : faute d'espace, une quarantaine d'élèves de l'école... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) C'était dans l'air : faute d'espace, une quarantaine d'élèves de l'école primaire La Maisonnée devront être déplacés dans une autre école à compter de la rentrée scolaire.

La décision touche des élèves qui seront en deuxième et troisième années à la rentrée.

Une lettre a récemment été envoyée aux parents à ce sujet.

La Maisonnée a fait l'objet d'un agrandissement dans les années passées, mais elle ne peut plus être agrandie. L'établissement du boulevard Mi-Vallon est le plus populeux au primaire et dépasse sa capacité d'accueil. Également agrandie, l'école primaire Notre-Dame-de-Liesse est également déjà à l'étroit. Toutefois, pour le moment, il n'est pas encore question de déplacer des élèves de cet établissement du secteur de Deauville.

Selon la missive envoyée aux parents de la Maisonnée, le «scénario le plus probable est qu'ils seront tous transférés à l'école du Boisé-Fabi (nouvelle école à Rock Forest sur le boulevard Bertrand-Fabi).» La lettre mentionne que «les élèves reviendront l'année suivante à l'école de la Maisonnée» et qu'ils ne pourront plus être transférés sauf en cas de déménagement» ou «d'un déplacement du territoire d'appartenance des écoles».

La direction doit communiquer avec les parents des élèves concernés au début de juillet.

La Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) comptera sur son territoire deux nouvelles écoles de plus à la rentrée scolaire : l'école du Boisé-Fabi (ancien Rock Forest) et des Aventuriers, dans le secteur de Saint-Élie.

La Tribune écrivait le printemps dernier qu'en dépit des agrandissements réalisés il y a quelques années, la Maisonnée et Notre-Dame-de-Liesse (Deauville) sont déjà pleines. La CSRS envisageait alors des déplacements d'élèves. Selon sa politique, la commission scolaire a jusqu'à cinq jours avant la rentrée pour effectuer un transfert administratif.

D'après la CSRS, il fut un temps où les transferts administratifs se chiffraient à près de 400 annuellement; l'organisation se maintient maintenant sous la barre de 100 transferts par année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer