Les golfeurs se rallient: 1,9 M$ pour la Fondation du CHUS

José Boisjoli et Alain Lemaire, les deux présidents... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

José Boisjoli et Alain Lemaire, les deux présidents d'honneur de la 18e édition du Tournoi de golf BRP-Cascades, ont pris un court moment de détente en compagnie de la présidente de la Fondation du CHUS, Dany Lachance, et des deux coprésidents du comité organisateur, Roger Héroux et Robert Carignan, avant de s'élancer sur les allées du club de golf Venise.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Emanuelle Boutin-Gilbert
La Tribune

(MAGOG) Unis pour le CHUS, c'est le slogan de la 18e édition du tournoi de golf annuel au profit de la Fondation du Centre hospitalier de l'Université de Sherbrooke. Pour l'occasion, plusieurs personnes se sont rassemblées afin d'unir leurs forces et leurs dons, cumulant ainsi 1 903 378 $ pour une seule et même cause, celle de la lutte contre le cancer.

Mercredi  matin, au club de golf Venise, devant un panorama magnifique, a été lancée la 18e édition du Tournoi de golf BRP-Cascades au profit de la Fondation du CHUS. Déjà, à 8 h 30, les gens s'affairaient à préparer leur équipement de golf et à disposer leur voiturette dans l'ordre de leur départ pour le terrain. L'engouement pour l'événement était palpable, les gens discutaient et échangeaient, un peu comme aux retrouvailles annuelles de bons amis.

Selon Alain Lemaire, coprésident d'honneur et président du conseil d'administration chez Cascades, les gens veulent participer parce que l'événement combine la générosité avec le plaisir. « L'événement a une réputation enviable pour ses prix et son ambiance », donne-t-il en exemple en précisant que ce n'est pas pour rien que les gens reviennent.

D'ailleurs, Louise Boisvert, présidente éditrice de La Tribune, revient année après année parce qu'il s'agit toujours d'un beau tournoi et d'une journée agréable. « Les gens sont heureux et nous sommes gâtés », raconte-t-elle. Martin Cauchon, président du Groupe Capitales Médias, était aussi de la partie.

Pour Roger Héroux, coprésident du comité organisateur, l'idée d'organiser un tournoi comme celui-là remonte à loin. « On voulait faire différent des tournois conventionnels », raconte l'homme d'affaires. « Les gens arrivent ici et sont déjà gagnants. C'est un party de golf pour la cause », raconte-t-il, en faisant défiler les pages bien garnies de la programmation.

José Boisjoli, aussi coprésident d'honneur et président-chef de la direction de BRP, s'implique depuis 11 ans. « Quand on est arrivé à Valcourt, on se cherchait une cause comme celle-là, qui pouvait rallier les employés et qui serait régionale », confie le dirigeant de BRP.

Combattre le cancer

Cette année, le tournoi s'attaque au cancer en versant tous les profits cumulés au département d'oncologie du CHUS. « C'est une cause que beaucoup de gens ont à coeur », explique Dany Lachance, présidente de la Fondation du CHUS. « Ce thème fait l'unanimité. On connaît toujours quelqu'un de touché par le cancer », relate-t-elle. « Les gens sont très généreux, ils savent que ça va servir à de bonnes fins », ajoute Mme Lachance.

Celui qui préside le comité organisateur aux côtés de M. Héroux, Robert Carignan, mentionne que les gens d'ici sont attachés à leur hôpital et qu'ils sont conscients qu'avec les coupes en santé, le matériel technologique, les services et la recherche ne se paieront pas seuls.

Les deux hommes à la tête du comité organisateur du tournoi se sont tous deux dits très heureux des résultats des dernières années et sont fiers que, chaque année, soit remise au CHUS une somme de cette importance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer