Le bar Réservoir reste sans nouvelles de la Ville

Le 12 avril, quatre millions de litres d'eau... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le 12 avril, quatre millions de litres d'eau se sont échappés des emblématiques réservoirs de Rock Forest. Le bar le Réservoir s'était alors retrouvé avec un mètre d'eau au sol.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) Le gestionnaire du bar Réservoir Hypertaverne, Yannick Paquette, est toujours sans nouvelles de la Ville depuis que les fuites d'une des « boules de Rock Forest » ont littéralement transformé son établissement en... réservoir.

Rappelons que le 12 avril, quatre millions de litres d'eau s'étaient échappés des emblématiques réservoirs lorsqu'une accumulation de glace sur une conduite à l'intérieur de la tour cylindrique a fait céder celle-ci, entraînant dans sa chute les quatre attaches qui l'ancraient à la paroi, créant ainsi quatre trous béants desquels l'eau a tout de suite commencé à s'échapper.

Le bar le Réservoir s'était alors retrouvé avec un mètre d'eau au sol.

Quelques jours après l'incident, Yanick Paquette avait eu droit à la visite de fonctionnaires municipaux venus constater les dégâts. À leur demande, M. Paquette a envoyé deux soumissions faites par des entrepreneurs au service d'indemnisation de la Ville. Puis, plus rien.

« Nous n'avons aucune nouvelle. Nos assurances privées ont pris en charge le dossier », explique M. Paquette.

Le coût des travaux s'élève à 200 000 $. Ce montant ne tient pas compte de la perte de revenus, le bar étant toujours fermé depuis l'incident. L'ouverture est prévue pour le début du mois de juillet.

« Tout était à refaire, les planchers, les murs, les bars... », soutient celui qui opère le bar avec son père, Jean-Yves Paquette, et qui espère que ses assurances pourront s'entendre avec celles de la Ville.

Du côté de la Ville, on assure que des démarches sont en cours avec la compagnie d'assurances de M. Paquette. Par ailleurs, le délai d'attente serait dans les normes.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer