De 60 à 80 mm de pluie sur l'Estrie: les mesures d'urgence déclenchées au centre-ville

Le niveau des rivières était à la hausse,... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Le niveau des rivières était à la hausse, mercredi matin au centre-ville de Sherbrooke.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les intenses précipitations tombées dans la nuit de mardi à mercredi entraîenent le déclenchement de la pré alerte des mesures d'urgence à Sherbrooke.

S'il est tombé entre 60 à 80 millimètres de pluie dans le secteur de Coaticook, celui de Sherbrooke en a reçu entre 40 et 60 millimètres en quelques heures à peine.

Mercredi matin, le niveau de la rivière Saint-François dépassait les 18 pieds au centre-ville de Sherbrooke.

Aucune évacuation n'a été demandée, mais les autorités municipales sont prêtes à procéder à l'évacuation du garage municipal situé sur la rue des Grandes-Fourches.

Des barricades ont aussi été placées à proximité des zones à risque d'inondation notamment en bordure du boulevard Saint-François près du pont Terrill pour fermer des routes s'il y a lieu.

«Les précipitations sont tombées de façon très intense.»


Même si les précipitations ont cessé, le ruissellement continue de faire gonfler le niveau des rivières.

«Les précipitations sont tombées de façon très intense. Les quantités de 60 à 80 mm tombées en deux ou trois heures selon nos données radars dans la région de Coaticook s'ajoutent aux 10 à 20 mm tombés lundi. Les sols étaient déjà saturés, alors les précipitations se sont dirigées directement vers les cours d'eau», explique le météorologue André Cantin d'Environnement Canada.

La moyenne de précipitations pour le mois de juin est de 110 millimètres de pluie en Estrie, alors qu'il en est tombé près d'une centaine en 48 heures dans certains secteurs.

Des précipitations sont encore prévues dans la nuit de mercredi à jeudi en Estrie.

La Ville de Sherbrooke annonce que le Camping de l'Île-Marie a été évacué. Près d'une vingatine de roulottes ont été inondées.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer