La Ville veut devenir propriétaire du bunker des Hell's

Le repaire des Hell's Angels était frappé d'une... (Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Le repaire des Hell's Angels était frappé d'une ordonnance de blocage depuis l'opération SharQc, en 2009.

Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Ville de Sherbrooke entreprend des démarches afin de devenir propriétaire du repaire du club de motards les Hell's Angels, dans le secteur Lennoxville.

En mai, Sherbrooke a reçu l'autorisation du directeur des poursuites criminelles et pénales du Québec d'entreprendre un recours hypothécaire.

Rappelons que le repaire avait été frappé d'une ordonnance de blocage à la suite de l'importante opération policière SharQc, en 2009.

Une fois propriétaire du bunker, elle va démolir le tristement célèbre édifice situé sur la rue Wellington Sud.

La Ville de Sherbrooke veut ensuite vendre le terrain afin de rembourser les taxes municipales impayées.

Trois-Rivières

Récemment à Trois-Rivières, sous l'oeil de policiers de la Sûreté du Québec (SQ) et de la Sécurité publique municipale, une quinzaine de membres du club de motards et des sympathisants ont vidé le bunker du boulevard Saint-Jean.

Le déménagement faisait suite à la confiscation du repaire des Hells Angels, qui était sous une ordonnance de blocage depuis l'opération SharQc.

La Ville de Trois-Rivières et la Procureure générale du Québec discutent des modalités entourant la propriété et le terrain. La volonté de Québec depuis la confiscation du bunker est de procéder à sa démolition.

Rappelons que l'important coup de filet baptisé SharQc a permis l'arrestation de 156 sympathisants des Hells Angels, dont 111 membres en règle. La quasi-totalité des membres de l'organisation criminelle avait alors été arrêtée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer