Raif Badawi : Amnistie internationale ne baisse pas les bras

« On va mettre encore plus de pression sur le gouvernement canadien pour qu'il... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) « On va mettre encore plus de pression sur le gouvernement canadien pour qu'il agisse. Ça suffit, beaucoup d'États ont parlé plus fort. »

La confirmation de la condamnation du blogueur Raif Badawi par la Cour suprême de l'Arabie saoudite hier ne fera pas baisser les bras à Amnistie internationale, au contraire. La coordonnatrice régionale pour l'organisme en Estrie, Mireille Elchacar, soutient que le gouvernement canadien a la possibilité « d'agir plus » et qu'il devra le faire.

« Beaucoup [d'États] font plus que ce qui se fait ici », souligne-t-elle, faisant notamment référence à l'Allemagne, qui a rompu ses contrats avec l'Arabie saoudite. « On veut que le gouvernement canadien arrête d'être isolé dans sa position. »

Amnistie internationale a notamment lancé une nouvelle campagne sur Twitter pour exiger que le Canada fasse comme tous les autres pays du G7 et dénonce la situation, surtout que la famille du blogueur est réfugiée à Sherbrooke et qu'il s'agit d'un cas où la réunification familiale pourrait être demandée, poursuit Mme Elchacar.

L'organisme espère pouvoir s'entretenir avec le ministre des Affaires étrangères Rob Nicholson.

L'annonce du gouvernement saoudien semble sortir un peu de nulle part, puisque aucun nouveau procès n'a eu lieu et qu'aucune nouvelle accusation n'a été portée. « On ne peut pas savoir exactement leurs intentions, ils sont tellement imprévisibles », dit Mme Elchacar.

La plus grande crainte actuellement est que cette annonce signifie une reprise des coups de fouet. Le 9 janvier, Raif Badawi avait reçu 50 des 1000 coups de fouet auxquels il était condamné, mais depuis cette date, il a évité chaque semaine la flagellation pour des raisons non indiquées par le gouvernement saoudien.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer