Luce Dufault: «C'est difficile de ne pas être touchée par le cancer»

Luce Dufault et Marc Hervieux... (Photo Facebook)

Agrandir

Luce Dufault et Marc Hervieux

Photo Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Émanuelle Boutin-Gilbert
La Tribune

(MAGOG) Ça fait déjà sept ans que la chanteuse Luce Dufault flirte avec le Tournoi 12 heures de golf Jean Coutu - Promutuel Assurances. Elle revient d'année en année, parce qu'elle considère que c'est important d'appuyer les causes qui cherchent à éradiquer le cancer.

«C'est difficile de ne pas être touchée par le cancer. C'est le principal tueur, il faut être là et appuyer les causes comme celle-là», a dit Luce Dufault.

Elle a confié avoir beaucoup aimé l'évènement dès la première fois qu'elle y a été invitée. «On s'est adopté mutuellement», a-t-elle dit. «Les gens sont agréables, et la région est belle», a-t-elle souligné.

Marc Hervieux, de son côté, était aussi très content d'être là. C'est avec grande joie qu'il a accepté l'invitation de Luce.

Dès 7 h mercredi matin, les golfeurs ont donc commencé à fouler les allées du club de golf Venise à Magog. Ils ont été ainsi près de 200 golfeurs à s'être donnés rendez-vous pour la 17e édition du tournoi et ce, afin d'amasser des fonds pour la Fondation du CHUS.

«Ça s'inscrit dans la suite d'évènements qu'on soutient pour le cancer», a précisé le ténor. «Ma fille a fait le Défi tête rasée de Leucan, on était dans les démarches pour recueillir des fonds depuis déjà quelques mois, et il y a plein de causes auxquelles je participe cet été», a-t-il raconté.

«C'est toujours agréable de découvrir de nouveaux endroits ou golfer. Chaque lieu a sa beauté, a mentionné le chanteur. J'ai hâte de découvrir celui-là, c'est la première fois que j'y viens», a-t-il souligné d'un ton enjoué.

Pour sa part, Luce Dufault a lancé à la blague qu'elle a toujours beaucoup de plaisir, même si elle a plus de talent pour envoyer la balle dans la forêt que dans le trou.

Pendant que certains jouaient au golf, d'autres pouvaient participer à l'encan qui s'est tenu toute la journée, leur permettant de miser sur les bouteilles de vin, peintures et équipements qui ont été livrés à la fin de la soirée. Un encan à la criée était aussi organisé en fin de journée.

Le tournoi aura ainsi permis d'amasser 458 483 $. Le montant sera remis à la Fondation du CHUS et plus précisément au département d'oncologie afin de lutter contre le cancer.

L'argent amassé permettra de fournir des fonds supplémentaires à la recherche faite en région et munir le centre hospitalier de la technologie nécessaire aux soins.

«On est tous touchés par le cancer, plus gravement des fois que d'autres, et quand on est en santé et qu'on a la possibilité de s'impliquer, pourquoi ne pas le faire...», a conclu Marc Hervieux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer